Baselword va fermer mardi les portes de sa dernière édition. Le salon a perdu de nombreux exposants (ils etaient 1900 il y a quelques années, ils sont quasiment trois fois moins

L’horlogerie Suisse semble avoir compris – crise asiatique oblige -qu’on ne place pas tous ses œufs dans le même panier et qu’aucun marché ne doit dé