Amazon pourrait devenir le numéro un de l’habillement aux États-Unis en 2018

Le géant américain de la vente en ligne est en passe de devenir le leader de l’habillement aux États-Unis. D’après une étude réalisée par Morgan Stanley, la plateforme a gagné 1,5 pour de parts de marché en 2017 par rapport à l’année précédente et au détriment des grands magasins tel que Sears Holdings et Macy's. Ces derniers ne représenteraient plus que huit pour cent du marché américain de l’habillement en 2022 contre 24 pour cent en 2006.

Le PDG d’Amazon, Jeff Bezos a récemment déclaré avoir atteint la barre des 100 millions de membres Prime à l'échelle mondiale. Des consommateurs qui permettront au site devenir le premier détaillant de vêtements aux États-Unis. Ils seraient en effet deux fois plus susceptibles d’acheter des vêtements que les nouveaux clients.

Le géant du commerce électronique s’est longuement investi pour obtenir ce succès. En 2017 dans sa version Prime Wardrobe, la plateforme lançait l’option “essayez avant d’acheter”, une manière de lever l’un des principaux freins à l’achat en ligne. Amazon a en parallèle développer plusieurs marques propres en plus des grands labels avec lesquels il collabore.

Photo : Facebook Amazon