Baisse de la publicité, départ des utilisateurs : Facebook dans la tourmente ?

La semaine dernière fut douloureuse pour Facebook, dont le prix des actions a chuté de 20 pour cent par rapport à la valeur de l’entreprise. Une perte estimée à 125 milliards de dollars en une journée !

Les nombreux scandales liés à la protection des données ont conduit à la perte de trois millions d’abonnés. En plus de perdre des utilisateurs, Facebook se retrouve en difficulté face à ses annonceurs. Pour les nombreuses marques et revendeurs publicitaires sur la plateforme, les temps changent. La société a déclaré qu'elle manquait d'endroits pour diffuser ses annonces dans son fil d'actualité. Selon Recode, Facebook doit soit facturer plus de frais pour ces publicités, trouver de nouveaux endroits pour les montrer, ou alors obtenir plus d'utilisateurs afin de maintenir l'élan de la croissance.

Selon un article paru dans The Guardian en avril dernier, le nombre d’adolescents qui abandonnent le réseau social ne cesse de croître. Telle est la conclusion d'une étude intitulée Teens, Social Media and Technology publiée par le Pew Research Center. Il faut aussi mentionner que le revenu familial a un impact sur l'utilisation de Facebook. 70 pour cent des adolescents à faibles revenus déclarent utiliser la plateforme contre 36 pour cent des adolescents à revenus élevés.

Quel avenir pour Facebook?

En ce qui concerne l'avenir, le New York Times du mois d’avril expliquait que les annonceurs restent la pierre angulaire de Facebook. Malgré ses difficultés, la plateforme reste toujours aussi puissante et son nombre d’utilisateurs toujours aussi important. Les dépenses publicitaires sont considérables, bien que la frustration se soit accrue avec les lois sur la confidentialité et la façon dont les performances publicitaires sont mesurées.

Pour l’anecdote, la chute en bourse de Facebook lui a aussi apporté un problème inattendu. Aux États-Unis, un de ses actionnaires, James Kacouris, a décidé de porter plainte contre la firme. Ce dernier l’accuse de ne pas avoir été transparent et d’avoir trompé ses investisseurs.

Malgré ses troubles, la mission de Facebook reste inchangée : connecter la planète et créer un univers numérique. Mais pour cela, Facebook doit empêcher un exode massif de ses annonceurs et de ses utilisateurs.

Texte traduit et édité en français par Sharon Camara.

Photo : Site web Facebook
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS