En 2019, la vente de produits de grande consommation, dont l’habillement s’est fortement accélérée sur lnternet. Les achats y ont cru sept fois plus vite que ceux des autres canaux de distribution, selon les dernières données de Kantar.

La Chine reste en tête de liste (+ 36 pour cent) et continue d'accélérer. Au cours des six derniers mois, le commerce électronique y a augmenté de 10 points. En Europe occidentale, le Royaume-Uni obtient la plus grande part des ventes de produits de grande consommation en ligne (7,6 pour cent), suivi de la France (6,2 pour cent).

Toutefois, la croissance d’Amazon ralentit en France. L'année dernière, le géant de l'internet a peiné à maintenir son taux de croissance en France, à 14 pour cent seulement contre… 44 pour cent il y a un an. Une décélération, explique Kantar, induite par le dynamisme de ses concurrents, notamment Carrefour et Intermarché, qui ont ouvert de nombreux nouveaux points de retrait, respectivement 232 et 85, au cours de l'année écoulée.

Amazon ralentit en France

Enfin, sans surprise, l’Asie sera le principal débouché du e. commerce dès 2025. Le continent y absorbera un tiers des ventes en ligne de biens de consommations. En France et au Royaume-Uni, le e-commerce représentera un peu moins de 10 pour cent des ventes.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS