Bimba y Lola: la success story de la marque espagnole

“Créer un univers différent. Telle a été l’idée des soeurs Dominguez lorsqu’elles ont imaginé Bimba y Lola il y a onze ans. Maria y Uxia ont choisi de combiner l’art et la culture en faisant découvrir à sa clientèle des produits simples et raffinés à la fois. N’existe-t’il pas de meilleure vocation que de partager ses passions ? Ce qui est sûr, c’est qu’au début de l’aventure, elles n’imaginaient pas jusqu’où elles pourraient étendre leur activité...

Au-delà du produit, Bimba y Lola est une marque bien construite. Un avantage qui lui permet, grâce à son positionnement sur le marché, d’offrir une certaine sensibilité esthétique, les faisant triompher à l’international. Ce label a résoluement ce « je ne sais quoi à l’espagnol» qui la rend unique.

“Une femme libre de stéréotypes”

L’éducation des fondatrices a été très ancrée sur leur famille. Une famille à la fois tranquille et exigente. Fascinées par les voyages et par ce qui se passait ailleurs dans le monde, elle en ont fait leur terrain de chasse, pour rencontrer les collections, les matières et les savoirs-faire. Leur famille, experte dans le secteur textile pendant 68 ans avec la Société Textil Lonia (CH Carolina Herrera et Purificación García) a été une école de taille, en plus de leurs études poursuivies en Espagne, en France, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Leur père, Jesus Dominguez, a décidé de les accompagner et aujourd’hui Bimba y Lola fait partie des marques espagnoles de référence, avec le groupe Inditex et Textil Lonia sur la région galicienne.

Bimba y Lola: la success story de la marque espagnole

Au lancement de la marque, Bimba y Lola ne créait que des accessoires contemporains, mais aujourd’hui elle imagine ses propres collections et renfloue sa ligne avec de nouveaux accessoires, remplis de couleurs vives et de matières surprenantes.

La marque originaire de Galice, située juste au dessus du Portugal, se dessine pour des femmes sans stéréotypes, qui ne cherchent à façonner aucune image relative à leur catégorie socio-économique et qui ne suivent pas non plus de trop près les tendances.

Les soeurs Dominguez ne voulaient pas des prix du luxe, mais plutôt une marque accessible à tous. La première année, Bimba y Lola ouvrait 40 unités. Après l’agitation initiale générée par les premières ventes, puis les premiers résultats, le projet plaisait et il fallait continuer à le développer. La marque comptait 67 magasins la deuxième année, puis 88 la troisième...jusqu’à 230 au jour d’aujourd’hui (153 en Espagne et 77 à l’international).

L’Espagne, le Portugal, la France, l’Arabie Saudite, le Kowëit, le Royaume-Uni...sont quelques-uns des pays qui forment son réseau. Et parmi les produits qui font son succès, on retrouve les sacs, les accessoires, la bijouterie, les chaussures et les vêtements.

Bimba y Lola: la success story de la marque espagnole

Chercher le fil conducteur à base d’art et de culture...

Chez Bimba y Lola, deux histoires sont racontées au travers de leurs collections. Les designers puisent leur inspiration dans le monde culturel et l’art. Ils voyagent, plongent dans les archives, lisent, se documentent...Et une fois décidé quel sera le fil conducteur, la collection prend forme.

Au fils des ans, la marque a su rénover son image de marque : la collection, le logo, les points de vente...Tout a évolué, même en temps de crise. Le public les accompagne et c’est pour cela que la marque continue à se développer en Espagne et sur les marchés où elle est déjà implantée. L’idée de croître au Moyen Orient, en Amérique du Sud et en Asie, ainsi que dans le reste de l’Europe, fait aussi partie de ses plans d’expansion.

Il y a quelques jours, l’entreprise a publié ses résultats pour 2016, année fiscale achevée le 28 février dernier. Sur cette période, la marque a pu observer une croissance significative de ses ventes, de meilleures marges et un bénéfice net en hausse.

En dix ans, le label a lancé et consolidé son activité à l’international. Les ventes ont augmenté de 32 pour cent pour un total de 152,4 millions d’euros, un Ebitda de 21,6 millions d’euros (14,2 pour cent des ventes) et un bénéfice net de 16,4 millions d’euros.

Ouverture imminente de 20 unités en France, au Royaume Uni, au Portugal et au Mexique.

En France et au Royaume Uni, les ventes ont augmenté de 60 pour cent, 50 pour cent au Chili et 20 pour cent au Portugal, au Mexique et à Singapour. Aujourd’hui les ventes internationales représentent 26 pour cent du résultat global.

Dans l’Hexagone, Bimba y Lola ajoute à son réseau trois corners au Printemps en dehors de Paris : à Lyon, Marseilles et Cagnes-sur-Mer (Côte d’Azur).

Bimba y Lola: la success story de la marque espagnole

Bimba y Lola emploie plus de 1000 personnes et 70 pour cent d’entre elles en CDI.

Face à cette excellente évolution, la marque prépare son entrée dans de nouveaux marchés avec la ferme intention de devenir une marque globale sur le segment moyenne-haute gamme. Sur sa lancée, Bimba y Lola étudie également la construction d’un nouveau siège corporatif et de nouvelles installations logistiques.

Photos: Bimba y Lola FW 2017/18

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS