• Home
  • Actualite
  • Business
  • Black Friday 2021 : les chiffres et prévisions

Black Friday 2021 : les chiffres et prévisions

By Julia Garel

25 nov. 2021

Business

Crédit : Pexels

J -1 avant le Black Friday. Alors que plusieurs marques lui tournent le dos au profit d’une communication sur leur engagement responsable, la grande messe du shopping demeure une journée essentielle pour nombre de détaillants online et offline.

Cette année, en France, 53 pour cent des citoyens jugent les promotions très intéressantes, indique Armis, plateforme de digitalisation des catalogues et des opérations commerciales. Et un Français sur trois affirme qu’il participera au Black Friday 2021, tandis que 27 pour cent restent encore indécis.

Toutefois, selon la même enquête, 15 pour cent des Français affirment qu’ils ne participeront pas au l'événement commercial. La raison ? « Les réductions ne sont pas suffisantes », note Armis. Mais au-delà de l’explication financière, l’envie d’une consommation plus responsable - dont le Black Friday s'affiche comme le contre-exemple - n’est pas à négliger. Face à cette problématique, le marché de la seconde main se présente comme une solution.

Crédit : ARMIS et Harris Interactive

Le Black Friday et la seconde main

77 pour cent des Français achètent des produits d’occasion, dont 88 pour cent des moins de 35 ans (enquête Armis et Harris Interactive). Parmi le panel interrogé, 19 pour cent de Français achètent des articles de seconde main systématiquement dès que cela est possible et 34 pour cent achètent d’occasion au moins une fois tous les deux mois. Dans le contexte du Black Friday, « le marché de la seconde main tire son épingle du jeu », fait remarquer dans un communiqué Dan Gomplewicz, CEO et co-fondateur d’Armis.

Des sites Web spécialisés dans le vintage et la seconde main se positionnent ainsi comme des alternatives green au vendredi noir. La plateforme Imparfaite a par exemple mis en place l’opération « Vintage Friday », qu’elle présente comme « une manière de contrer cette période de frénésie d’achats en prouvant qu’il est possible de s’offrir ou d’offrir à ses proches des pièces de qualité sans se ruiner ».

Enfin, côté budget, Armis indique que pour le Black Friday de 2021, près de 60 pour cent des participants prévoient une somme supérieure à 200 euros, dont 11 pour cent de plus de 500 euros.

En 2020, à travers le monde, le Black Friday a enregistré 514 millions de visites sur les sites e-commerce, soit 9,02 pour cent de plus que le Black Friday 2019, note Semrush, plateforme pour la gestion de la visibilité en ligne et le content marketing. Cependant, si l’on regarde dans le détail, la même année, les ventes du Black Friday pour les catégories mode et accessoires ont reculé tandis que celles des articles pour la maison ont bondi de 52 pour cent (chiffres d’une enquête Nosto). Ce qui n’empêche pas le spécialiste du marketing d’avancer que le Black Friday de 2021 battra probablement le record de nombre de visites enregistré, toutes catégories confondues.

Dernier chiffre : une enquête du groupe de consommateurs Which? a révélé que sur les 201 offres du Black Friday de six grands détaillants (Amazon, AO, Argos, Currys, John Lewis et Richer Sounds) en 2020, 184 d’entre elles – soit 92 pour cent – étaient au même prix ou moins chères au cours des six mois précédant le Black Friday. Et six mois après l’opération commerciale, presque l’ensemble des produits (98,5 pour cent) était également moins cher ou au même prix.

En France, le gouvernement a tenu à appeler les consommateurs français à la plus grande prudence, car « cet événement est également propice aux tentatives d'escroqueries », peut-on lire sur le site Web service-public.fr. Un numéro de téléphone est mis en service pour s'informer sur les escroqueries ou pour signaler un site internet ou un email d'escroqueries : 0 805 805 817 (appel gratuit depuis la France) du lundi au vendredi de 9h à 18h30.

Vous ne voulez manquer aucune actualité liée à l'industrie de la mode ? N'attendez plus et faites comme de nombreux autres professionnels du secteur : Inscrivez-vous à la newsletter de FashionUnited !