• Home
  • Actualite
  • Business
  • Burberry toujours plombé par la fermeture de magasins

Business

Burberry toujours plombé par la fermeture de magasins

By AFP

20 janv. 2021

Londres - Le groupe britannique de luxe Burberry a annoncé mercredi avoir subi une baisse de ses ventes de 4 pour cent lors des trois derniers mois de 2020, souffrant de la fermeture de magasins face à la pandémie et malgré un rebond en Asie.

Burberry une “trajectoire incertaine” pour ses activités

Le spécialiste des vêtements et accessoires de luxe indique dans un communiqué qu’actuellement 15 pour cent de ses magasins sont fermés, et un tiers de ses boutiques fonctionnement avec des horaires réduits ou des restrictions. Il évoque une “trajectoire incertaine” pour ces activités “compte tenu de la propagation de nouveaux variants plus transmissibles du Covid-19”. Burberry s’attend par conséquent à des “perturbations” dans certaines régions du monde pour les trois premiers mois de l’année qui correspondent à la fin de son exercice décalé 2020-2021.

Au cours de son troisième trimestre, soit d’octobre à décembre, ses ventes ont baissé de 4 pour cent sur un an à 688 millions de livres. La chute atteint 9 pour cent dans ses magasins à périmètre comparable avec des performances contrastées suivant les régions. L’Asie-Pacifique a enregistré un bond de 11 pour cent, avec la reprise des économies, mais la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique a connu une chute de 37 pour cent. Sur le continent américain, la baisse est limitée à 8 pour cent. Le groupe explique avoir été pénalisé par de moindres promotions et une réduction de la fréquentation des touristes, surtout en Europe.

La marque à l’emblématique imprimé quadrillé, qui entend monter encore en gamme sous l’impulsion de son directeur général Marco Gobbetti, assure que la pandémie ne modifie pas sa stratégie. “Malgré l’environnement difficile nous avons fait de bons progrès dans nos priorités stratégiques sur le trimestre”, souligne M. Gobbetti. “Nos collections sont bien accueillies par une nouvelle clientèle, plus jeune, ainsi que par les clients existants”, note-t-il.

Le patron explique que son activité a été soutenue par ses opérations en ligne dans certains marchés notamment en Chine et estime son groupe bien placé pour croître une fois que la pandémie passée.

Le groupe dévoilera ses résultats financiers annuels le 13 mai. Au premier semestre, son bénéfice net avait été divisé par trois et son chiffre d’affaires avait fondu de 31 pour cent. (AFP)

Crédit : Burberry News