Bvlgari investit le Kremlin

Pour celles et ceux qui l’ignoraient encore, Bvlgari est la marque phare du pole joaillerie-horlogerie de LVMH. La maison romaine, acquise il y a 7 ans par le groupe de Bernard Arnault, jouît d’un développement extraordinaire (ampleur des collections, multiplication de points de vente, inventivité de la communication, diversification réussie dans la maroquinerie et même l’hôtellerie) sous la présidence de Jean-Christophe Babin.

Un développement appuyé par des investissements considérables, et justifié par un chiffre d’affaires laissant loin derrière les autres maisons joaillières du groupe LVMH, mais aussi celles du groupe Richemont et du groupe Kering. Pour faire simple, disons qu’au dessus de Bvlgari, il n’y a guère aujourd’hui que Cartier et Tiffany. Pour l’instant ! Le succès est tel qu’il n’est pas irréaliste d’affirmer que cette maison fondée en 1884 par l’orfèvre grec Sotírios Voúlgaris,dispose aujourd’hui de tous les atouts pour devenir à moyen terme la plus grande maison de joaillerie du monde.

Signe qui ne trompe pas, les expositions destinées à exalter l’histoire du joaillier italien et à démontrer la richesse de son patrimoine se sont toutes signalées par leur magnificence et leur ampleur inégalées. Les parisiens se souviennent de l’exposition pharaonique qui s’est tenue au Grand Palais. Cette année, c’est au tour des moscovites de profiter du spectaculaire patrimoine de la maison romaine centenaire. En effet, le 7 septembre, le musée du Kremlin de Moscou ouvrira ses portes à l’exposition rétrospective Tribute to Feminity, qui illustrera l’évolution du style Bvlgari sur plus de 100 ans. 500 pièces exposées, qui traversent les époques de la fin du 19e siècle jusqu’aux années 1990.

Retracer l’association entre les créations Bvlgari et l’émancipation féminine

Difficile de choisir un lieu plus fasteux : le « Musée national historique et culturel et le site patrimonial du Kremlin de Moscou », institution culturelle de l’état fédéral, est un complexe muséal unique, qui comprend le Palais des Armures, les cathédrales de l’Assomption, de l’Archange et de l’Annonciation, le clocher d’Ivan-le-Grand, l’Église de la Déposition-de-la- robe-de-la-Vierge et le Palais du Patriarche. Le Palais des Armures est le plus vieux musée de Russie ; il est ouvert au public depuis 1806. Les musées du Kremlin conservent des objets exceptionnels de divers types d’art russe et étranger, pour un total de plus de 160 000 pièces. Parmi ses incroyables trésors, il présente près de 13 200 chefs d’œuvre de la joaillerie russe allant du 12e au 20e siècle au sein d’une exposition permanente ainsi que dans le cadre d’expositions temporaires.

Tribute to Feminity sera présentée au rez-de-chaussée du Beffroi de l’Assomption et au rez-de-chaussée du Palais du Patriarche. L’exposition retrace l’association étroite entre les créations de Bvlgari et l’évolution du goût des femmes qui s’est faite en parallèle avec l’émancipation féminine. Les visiteurs pourront notamment admirer la collection complète des bijoux Bvlgari ayant appartenu à Liz Taylor ainsi que de nombreuses pièces provenant des collections d’ Anna Magnani, d’Anita Ekberg, d’Ingrid Bergman ou encore de Gina Lollobrigida. Les admirateurs de têtes couronnées pourront également capture d’un peu plus près l’éclat et la splendeur d’une tiare exceptionnelle puisqu’elle provient de la collection privée de la Princesse Olimpia Torlonia. Au final, il n’est pas exagéré de dire que les passionnés de légendes pourront côtoyer les amateurs de somptuosités au fil d’une exposition dont chaque pièce conjugue trésor d’exécution grâce à la vigueur d’un savoir faire spécifique, spectacle liée à la présence de pierres précieuses d’un poids et d’un éclat inouïs, et enfin historiques remarquables : la plupart des pièces exposées ayant appartenu soit à des actrices de renoms, des femmes du monde inspirantes, des princesses et des aristocrates réputées pour leur extravagance, pour leur élégance, ou pour les deux à la fois. Conçu comme un hommage à la féminité, cette exposition qui s’annonce majeure sera, à n’en pas douter, une leçon d’histoire, d’esprit et de goût.

Credit photo : Bvlgari, dr

 

Related Products

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS