La maison Chanel a récemment transféré son personnel basé à New York vers Londres, siège de la holding Chanel Limited, a-t-elle fait savoir vendredi.

Dans une déclaration à l'AFP et en réaction à une information de la BBC, la maison indépendante créée par Coco Chanel en 1910 et détenue par les frères Wertheimer a annoncé avoir "simplifié et rationalisé aujourd'hui la structure de l'entreprise avec la création de la holding Chanel Limited qui est située à Londres".

"Depuis l'été 2017, et comme annoncé dès juin dernier lors de la présentations de nos résultats annuels, Chanel Limited est la holding de la majorité des entités Chanel", a précisé la société à l'AFP, ajoutant qu'"historiquement, ces entités appartenaient à différentes holdings". Dans un souci de rationalisation et de simplification, "la majorité des fonctions globales de l'entreprise qui étaient jusqu'à présent à New York ont été transférées à Londres", souligne Chanel.

Ce mouvement de personnel concerne une cinquantaine de personnes appartenant aux fonctions globales du groupe (Ressources Humaines, Juridiques, RSE, finances...) "sur les 20.000 employés de Chanel dans le monde". Fait rare, la maison, dont les collections sont dessinées par Karl Lagerfeld et qui est mondialement connue pour ses sacs matelassés ou son parfum N°5, avait publié en juin dernier ses résultats financiers dans un communiqué.

Pour son exercice clos en décembre 2017, elle a fait état d'un chiffre d'affaires de 9,6 milliards de dollars - soit quelque 8,3 milliards d'euros - pour sa holding Chanel Limited. Son résultat opérationnel s'est établi à 2,7 milliards d'euros, tandis que son flux de trésorerie libre s'élève à 1,6 milliard, avait-elle alors précisé.

Avec des ventes à hauteur de 8,3 milliards, la maison de la rue Cambon se retrouve au coude-à-coude avec Louis Vuitton, présenté par sa maison mère LVMH comme "la première marque de luxe au monde": si son chiffre d'affaires n'est pas public, les analystes du secteur l'estiment à plus de 8 milliards. (AFP)