(publicité)
(publicité)

Le groupe industriel français Chargeurs a publié jeudi des profits en hausse au premier semestre 2017, soutenu par une amélioration de sa performance opérationnelle, et confirmé ses perspectives de croissance annuelle.

Sur les six premiers mois de l'année, le bénéfice net, part du groupe, a progressé de 6,1 pour cent, pour s'établir à 13,9 millions d'euros, a indiqué dans un communiqué le groupe qui est leader sur des niches comme la protection temporaire de surfaces, les textiles techniques et la laine peignée. Le résultat opérationnel s'élève à 23,5 millions d'euros, en croissance de 15,8 pour cent.

Le chiffre d'affaires a atteint 281,8 millions d'euros, ce qui représente une progression de 11,2 pour cent (+5,4 pour cent à périmètre et taux de changes constants). "Cette performance est soutenue par la croissance des volumes et l'amélioration continue du mix produit", précise le groupe. "Ce premier semestre illustre une nouvelle fois l'amélioration continue de la performance opérationnelle du groupe", avec un résultat opérationnel "qui croît près de trois fois plus vite que les ventes", a-t-il commenté.

Pour soutenir cette dynamique, Chargeurs a par ailleurs annoncé la mise en place d'un "programme d'accélération opérationnelle". Le groupe a également confirmé "ses perspectives annuelles de génération d'un résultat opérationnel courant en progression" ainsi que son objectif de long terme, qui consiste à atteindre 1 milliard d'euros de chiffre d'affaires d"ici 5 ans "à conditions macroéconomiques constantes, avec une amélioration des marges opérationnelles sur l'ensemble des métiers".

Chargeurs, qui a décidé de lancer un programme de rachat de ses propres titres, poursuit sa stratégie d'acquisitions. La société va reprendre l'italien Omma, spécialiste de la fabrication de pelliculeuses (pour déposer du film plastique) et de machines de lamination, après avoir repris cette année Walco aux Etats-Unis et Somerra en France, qui oeuvrent dans le même domaine. (AFP)