• Home
  • Actualite
  • Business
  • Commerce mondial : le Vietnam exporte désormais plus de vêtements que le Bangladesh

Commerce mondial : le Vietnam exporte désormais plus de vêtements que le Bangladesh

By Don-Alvin Adegeest

3 août 2021

Business

Image: Pexels

Le Vietnam a dépassé le Bangladesh en tant que deuxième exportateur mondial de vêtements de prêt-à-porter. Le Bangladesh est désormais troisième tandis que la Chine conserve la première place, selon les chiffres récents de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Dans le rapport World Trade Statistical Review 2021, le document publié par l’OMC, on apprend qu’au Vietnam les exportations de vêtements ont augmenté de 6,4 pour cent en 2020, avec une valeur marchande de 29 milliards de dollars (un peu plus de 24 milliards d’euros).

Au cours de la dernière décennie, la part du Viêtnam sur le marché mondial des exportations de vêtements a bondi. Il y a encore à peine dix ans, le Bangladesh dominait à 85 pour cent, ce chiffre a chuté de 6,8 pour cent puis de 6,3 pour cent en 2020.

Le Bangladesh a beaucoup souffert de la pandémie La production du Bangladesh a baissé pendant la pandémie : de nombreuses marques occidentales ayant annulé leurs commandes ou retardé leurs paiements.

Les problèmes de conformité en cours ont également forcé des fermetures, tandis que le Vietnam a réussi à diversifier sa production en fabriquant non seulement des vêtements bas de gamme et de fast fashion, mais aussi des vêtements et des accessoires moyen et haut de gamme. En 2019, le Vietnam et l'Union européenne ont signé un accord de libre-échange qui a considérablement stimulé les échanges avec le plus grand bloc du monde. La Chine reste le premier exportateur mondial de prêt-à-porter avec 31,6 de part de marché, malgré une baisse de 7 pour cent en 2020, valorisant ses exportations à 142 milliards de dollars (environ 119 milliards d’euros).

## Pourquoi le Vietnam est-il une destination attrayante pour l'approvisionnement en vêtements ? Les entreprises mondiales ont réduit leur dépendance à l'égard de la Chine depuis la Covid-19.

La croissance du PIB du Viêtnam est en grande partie due à la production et à la fabrication de vêtements, ce qui signifie que concernant les chaînes d'approvisionnement le pays possède une infrastructure relativement meilleure que celle de pays comme l'Inde et le Bangladesh. Par ailleurs, la monnaie vietnamienne est également fixe par rapport au dollar américain, de sorte que les prix fluctuent peu lorsque le marché chute.

Enfin, la proximité du Vietnam avec la Chine est bénéfique pour l'approvisionnement en matières premières et en machines pour la production. Certaines marques qui quittent la Chine préféreront atténuer les risques et rester proches lorsqu’elles voudront répartir leurs chaînes d'approvisionnement.

Sur le plan politique, le Vietnam est plus stable que des pays comme le Bangladesh et l'Inde et ses citoyens ont accès à de meilleures infrastructures éducatives et à de meilleurs soins de santé.

Cet article a initialement été publié sur FashionUnited.com. Il a été traduit et édité en français par Julia Garel.