• Home
  • Actualite
  • Business
  • Fast Retailing fait mieux que prévu au premier semestre et relève ses objectifs

Business

Fast Retailing fait mieux que prévu au premier semestre et relève ses objectifs

By AFP

8 avr. 2021

Tokyo - Le géant japonais du prêt-à-porter Fast Retailing, connu pour sa marque phare Uniqlo, a légèrement relevé jeudi ses objectifs 2020/21 de chiffre d'affaires et de bénéfice opérationnel grâce à une activité supérieure à ses attentes sur son premier semestre.

Objectif 2020/21 : une croissance de 10 pour cent de ses ventes

Le groupe vise désormais un chiffre d'affaires de 2 210 milliards de yens (17 milliards d'euros) sur l'ensemble de son exercice annuel démarré le 1er septembre dernier, contre une prévision précédente de 2 200 milliards de yens. Cela reviendrait à une croissance de 10 pour cent de ses ventes par rapport à l'exercice 2019/20.

Fast Retailing a aussi relevé sa perspective de bénéfice opérationnel annuel à 255 milliards de yens, contre 245 milliards de yens jusqu'à présent. Cela signifierait un bond de 70,7 pour cent par rapport à l'exercice précédent. En revanche, le groupe n'a pas modifié son objectif de bénéfice net 2020/21, toujours fixé à 165 milliards de yens (environ 1,3 milliard d'euros au cours actuel).

Si le groupe atteignait cet objectif, cela marquerait un bond de 82,6 pour cent par rapport à son exercice précédent, marqué par la crise sanitaire mondiale, et un retour à ses profits record réalisés avant la pandémie.

"Nous avons revu en hausse nos prévisions annuelles pour refléter une performance meilleure que prévu au premier semestre, mais nos prévisions pour le second semestre demeurent inchangées", a expliqué Fast Retailing dans un communiqué.

Sur les six premiers mois de son exercice en cours, le groupe a généré un bénéfice net de 105,8 milliards de yens (environ 813 millions d'euros), une progression de 5,4 pour cent sur un an.

Son bénéfice opérationnel semestriel a lui bondi de 22,9 pour cent à 167,9 milliards de yens, grâce notamment au dynamisme de Uniqlo au Japon et en Chine. Son chiffre d'affaires a toutefois stagné sur la période (-0,5 pour cent) à 1.202,8 milliards de yens, soit 9,2 milliards d'euros.

La forte progression des ventes de Uniqlo au Japon et en Chine a en effet été contrebalancée par leur chute dans d'autres régions du monde, comme en Amérique du Nord et en Europe, à cause du Covid-19. (AFP)

Crédit : courtesy of Uniqlo