(publicité)
(publicité)

Le groupe de luxe italien Salvatore Ferragamo a lancé un avertissement sur résultats, provoquant vendredi une chute de plus de 7% de son titre à la Bourse de Milan.

Vers 10H05 GMT, l'action dévissait de 7,40% à 20,9 euros, dans un marché en recul de 0,49%. Salvatore Ferragamo a indiqué jeudi soir dans un communiqué avoir "pris acte du prolongement en 2018 de la phase de transition qui a caractérisé 2017 et de ses effets sur les ambitions à moyen terme" annoncées le 3 février, qu'"il estime ne pas pouvoir confirmer, étant plus difficiles à réaliser".

Ferragamo avait indiqué viser à moyen terme une hausse de son chiffre d'affaires à un rythme double de celui du marché, et ce en cherchant à se renforcer sur des produits (sacs, accessoires, habillement) autres que les chaussures tout en consolidant sa position sur ce secteur. Les chaussures ont représenté 43% de son chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois de 2017. La maison florentine avait aussi dit prévoir une amélioration de sa profitabilité, tant de la marge opérationnelle que de l'Ebitda, en maintenant un contrôle étroit sur les coûts.

Mais, 2017 se révèle encore plus compliqué que prévu. Ferragamo a enregistré un recul de 28,3% de son bénéfice net sur les neuf premiers mois de l'année, à 79 millions d'euros, et une baisse de son Ebitda de 25,1%, à 162 millions d'euros. Son chiffre d'affaires a diminué pour sa part de 0,9%, à 1 milliard d'euros, et de de 5,5% sur le seul troisième trimestre. (AFP)