Gap emprunte 500 millions de dollars pour faire face à la crise

Le groupe de distribution américain se prémunit pour affronter les mois à venir : Gap a annoncé plusieurs mesures d’urgence, dont l’utilisation d’une ligne de crédit de 500 millions de dollars pour renforcer sa flexibilité financière en réponse à l'impact de la pandémie de COVID-19.

Le groupe originaire de San Francisco suspend également le paiement de dividendes et ses prévisions de résultats pour le reste de l’exercice 2020. Enfin, et sans surprise, l’ensemble des postes d’exploitation vont être examinés pour réduire les dépenses tandis que les stocks vont être réajustés sur les tendances de ventes prévus. En prévision, 300 millions de dollars d’économies sur les dépenses en immobilisations, soit les investissements en boutiques, équipements, etc.

« En cette période de perturbation sans précédent du secteur de la vente au détail, nous prenons de manière proactive les mesures prudentes pour renforcer davantage notre liquidité financière et notre flexibilité », a déclaré Sonia Syngal, PDG de Gap ».

Pour rappel, le 17 mars dernier, la société a annoncé la fermeture temporaire de tous ses magasins en Amérique du Nord et s’est recentré sur ses activités en ligne. Celles-ci ont généré, toutes marques du groupe confondues, plus de 4 milliards de dollars (3, 6 milliards d’euros) en 2019.

Pour en savoir plus sur les impacts du Covid-19 liés au secteur de la mode en France, rendez-vous sur notre page dédiée.
Pour ne louper aucune actualité internationale liée au Covid-19, rendez-vous sur notre page en anglais
.

crédit : Gap

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS