• Home
  • Actualite
  • Business
  • Givaudan : ventes en hausse mais freinées par les effets de changes

Givaudan : ventes en hausse mais freinées par les effets de changes

By AFP

8 oct. 2020

Zurich - Le groupe suisse Givaudan, numéro un mondial des parfums et arômes, a publié jeudi des ventes sur neuf mois légèrement inférieures aux attentes, rognées par les effets de changes, malgré un redémarrage au troisième trimestre.

Sur les neuf premiers mois de l’exercice, son chiffre d’affaires s’est étoffé de 2,7 pour cent par rapport à la période comparable l’an passé, à 4,7 milliards de francs suisses (4,4 milliards d’euros) alors que la demande pour les lessives et produits d’entretien ont permis de compenser le recul dans la parfumerie fine, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Hors effets de changes et acquisitions ou cessions, ses ventes ont progressé de 3,7 pour cent, l’impact négatif des changes se chiffrant à 317 millions de francs suisses, a précisé le groupe qui doit composer avec la force de la monnaie helvétique. Par comparaison, les analystes interrogés par l’agence suisse AWP tablaient en moyennes sur un chiffre d’affaires de 4,8 milliards de francs.

Ses activités de parfumerie et produits de beauté, soutenues par ses acquisitions, ont vu leur ventes progresser de 5,3 pour cent sur neuf mois, à 2,1 milliards de francs suisses, malgré le net repli de la parfumerie fine qui avait été affectée par la fermeture des magasins et boutiques hors taxes dans les aéroports avec le confinement et les restrictions de voyage.

Sa division arômes, renommée Goût et Bien-être, a de son côté affiché une progression plus modeste de ses ventes de 0,6 pour cent, à 2,5 milliards de francs. Son directeur général, Gilles Andrier, s’est toutefois dit “très satisfait” des performances du groupe, au regard de la pandémie de Covid-19 qui “continue d’impacter fortement le monde”, a-t-il déclaré dans le communiqué.

Sur le troisième trimestre seul, les ventes du groupe ont donné des signes de reprise, se redressant de 3,1 pour cent après une progression plus timide de 2,8 pour cent durant le deuxième trimestre.

Le groupe genevois, qui renouvelle ses objectifs financiers tous les cinq ans, avait publié fin août sa feuille de route pour la période allant jusqu’à 2025, disant de nouveau viser une progression du chiffre d’affaires de 4 à 5 pour cent par an. (AFP)

Givaudan