Hermès confirme ses objectifs mais voit ses ventes ralentir sur le trimestre

Le groupe de luxe Hermès a confirmé jeudi ses objectifs après des ventes trimestrielles en hausse de 15,4 pour cent sur un an, mais en légère baisse par rapport au trimestre précédent en raison d'un ralentissement en Chine et aux Etats-Unis. Le sellier-maroquinier a souligné dans un communiqué que "sa progression (était) restée solide malgré un environnement difficile". Son chiffre d'affaires a totalisé 1,14 milliard d'euros, légèrement inférieur au consensus d'analystes Factset qui tablait sur 1,16 milliard d'euros. Il est également en léger repli par rapport au deuxième trimestre 2015 où les ventes de la maison avaient atteint 1,17 milliard en raison d'une nette accélération de la croissance (+22 pour cent). A taux de change constants, la croissance des ventes sur le troisième trimestre affiche +7,9 pour cent, contre 9,7 pour cent au deuxième trimestre.

Une évolution des parités monétaires favorable pour Hermès

Sur les neuf premiers mois de l'année, Hermès voit ses ventes totaliser 3,44 milliards d'euros, en progression de 18,8 pour cent sur un an (+8,5 pour cent à taux de change constants). "A fin septembre, l'évolution des parités monétaires est favorable et représente un impact positif de 298 millions d'euros sur le chiffre d'affaires", a souligné le groupe. Par zones géographique, le Japon "confirme l'excellente performance observée sur le premier semestre" et affiche une croissance de 18,6 pour cent des ventes trimestrielles (+16,6 pour cent à taux de change constants). L'Asie (hors Japon), qui avait bénéficié en septembre 2014 de l'ouverture de la Maison Hermès à Shanghaï, progresse malgré un contexte difficile à Hong Kong, Macao, et, dans une moindre mesure, en Chine continentale", détaille le communiqué.

La croissance de l'Asie (toujours hors Japon) atteint 1,5 pour cent hors effets de change, en net ralentissement par rapport au deuxième trimestre (+6 pour cent). Grâce au Japon, la zone Asie dans son ensemble - qui représente quelque 49 pour cent du chiffre d'affaires total du groupe - progresse de 5,5 pour cent. L'Amérique a également souffert en l'espace d'un trimestre, avec une croissance hors effets de change de 2 pour cent contre 10,9 pour cent au trimestre précédent. "L'Amérique poursuit son développement dans un environnement incertain", commente Hermès. Quant à l'Europe, elle "réalise une belle performance dans les magasins du groupe, notamment en France et en Italie", et voit ses ventes progresser de 14,8 pour cent contre +9 pour cebt au deuxième trimestre. Par secteur d'activité, la Maroquinerie et la Sellerie progressent de 8, pour cent à taux de change constants, alors que les ventes affichaient une progression de 14,9 pour cent lors du trimestre précédent. Les Vêtements et Accessoires progressent de 11,9 pour cent (contre 6,4 pour cent), tandis que les Soies et Textiles sont en léger repli de 0,5 pour cent (contre +3,2 pour cent).

Le fabricant des célèbres carrés de soie et des sacs Birkin et Kelly a confirmé que pour l'ensemble de l'année 2015, sa rentabilité opérationnelle "devrait être inférieure à celle de 2014 (31,5 pour cent) en raison de l'impact dilutif des parités monétaires". "Pour 2015 l'objectif moyen terme de progression du chiffre d'affaires à taux constants de l'ordre de 8 pour cent", a-t-il ajouté. (AFP)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS