Hermès rachète les Tanneries du Puy, un de ses fournisseurs en cuir de veau

Le groupe de luxe Hermès a annoncé jeudi le rachat de l'un de ses fournisseurs historiques, les Tanneries du Puy, entreprise auvergnate spécialisée dans le cuir de veau, pour un montant non divulgué. Cette acquisition par Hermès Cuirs Précieux (du pôle tannerie de la maison) "permet de sauvegarder plus d'une centaine d'emplois dans la région Auvergne-Rhône Alpes", selon un communiqué succint d'Hermès. L'opération "s'inscrit dans la continuité de la stratégie du groupe Hermès de préservation des savoir-faire uniques, et de sécurisation des approvisionnements", poursuit le texte.

Implantées au Puy-en-Velay, les Tanneries du Puy affirment fournir "les plus grands noms de la chaussure et de la maroquinerie de luxe dans le monde" et exporter plus de 50 pour cent de ses ventes. En 2013, le sellier-maroquinier parisien Hermès avait déjà racheté la Tannerie d'Annonay en Ardèche. Les marques de luxe recherchent de préférence du cuir de veau uni, plus facile à teinter, et ont besoin pour les sacs à main de grandes peaux d'une épaisseur constante et sans taches ni griffures.

Les ventes du groupe en Maroquinerie et Sellerie ont représenté 47 pour cent de son chiffre d'affaires au 3e trimestre, et ont progressé de 8,6 pour cent à taux de change constants sur cette période, après une hausse de 14,9 pour cent au trimestre précédent. (AFP)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS