• Home
  • Actualite
  • Business
  • Hermès poursuit son ascension avec un bond des ventes

Hermès poursuit son ascension avec un bond des ventes

By AFP

14 avr. 2022

Business

Chi Lok TSANG, Unsplash

Paris - Les ventes du groupe de luxe français Hermès ont atteint 2,76 milliards d'euros au premier trimestre, soit une progression de 33  pour cent par rapport à la même période en 2021, malgré la guerre en Ukraine et les confinements en Chine.

Hermès a fait mieux que les attentes des analystes. Factset et Bloomberg tablaient respectivement sur des ventes à hauteur de 2,49 et 2,41 milliards d'euros.

« En dépit d'un contexte encore incertain, le groupe accélère ses investissements stratégiques, les recrutements et la formation pour accompagner la croissance de l'ensemble des métiers de la maison », affirme Axel Dumas, président du groupe, cité dans un communiqué publié jeudi.

« objectif de progression »

« À moyen terme, malgré les incertitudes économiques, géopolitiques et monétaires dans le monde, le groupe confirme un objectif de progression du chiffre d'affaires à taux constants ambitieux », précise le groupe. Hermès a été le premier groupe de luxe à annoncer la fermeture de ses magasins en Russie début mars. Le sellier-maroquinier possède trois magasins à Moscou qui emploient soixante personnes. L'ouverture d'une quatrième boutique à Saint-Pétersbourg prévue en juin a été suspendue.

« L'impact n'est pas significatif pour le groupe », a expliqué Éric du Halgouët, directeur général finances lors d'une conférence téléphonique, « les ventes en Russie représentent moins de 1 pour cent des ventes du groupe » qui n'avait aucune activité en Ukraine.

Par ailleurs, Hermès « respecte parfaitement la législation et ne vend pas à la liste des oligarques » qui leur a été transmise, selon lui. Concernant la situation en Chine, Hermès  a eu un début d'année « exceptionnel », selon Éric du Halgouët, jusqu'au mois de mars où ont débuté les premiers confinements. Actuellement, Hermès, qui compte 26 magasins en Chine, a trois magasins fermés à Shanghai. Le groupe se dit toutefois « confiant », et souligne avoir gagné de nouveaux clients en Chine.

Ce premier trimestre a été soutenu par la région Amérique qui fait un bond de 44  pour cent à taux de change constants, l'indicateur utilisé comme référence par Hermès « est en forte accélération fin mars grâce à la très belle dynamique aux États-Unis ». (AFP)

L'Europe hors France (+44  pour cent) et la France (+40  pour cent), "réalisent une solide croissance, notamment au Royaume-Uni, en Allemagne, en Italie et Espagne". L'Asie hors Japon voit une progression de 20  pour cent et le Japon de 17 pour cent. (AFP)