Hermès s'est dit "optimiste pour l'avenir" mercredi après la publication de ventes en progression de 9,4 pour cent au troisième trimestre, le sellier-maroquinier continuant d'être porté par le succès de ses sacs et de son prêt-à-porter.

Le groupe de luxe dévoilé un chiffre d'affaires trimestriel de 1,46 milliard d'euros, supérieur au consensus établi par Factset qui tablait sur 1,44 milliard.

Sa croissance organique s'établit à 9,6 pour cent, soit en léger ralentissement par rapport aux premier et deuxième trimestres qui affichaient respectivement +10,8 pour cent et +11,6 pour cent.

"Hermès a réalisé une croissance très solide sur les neuf premiers mois de l'année, dans toutes les régions. Forts de notre histoire et de nos succès, nous sommes optimistes pour l'avenir", a souligné le président Axel Dumas dans un communiqué.

Le groupe met en avant "une croissance particulièrement robuste au troisième trimestre" et estime que "la progression des ventes dans les magasins du groupe, solide et très saine, conforte les tendances du premier semestre".

Sur neuf mois, Hermès voit son chiffre d'affaires s'établir à 4,31 milliards d'euros, soit une croissance organique de 10,7 pour cent. Il évalue "l'impact négatif" de l'évolution des changes à 170 millions d'euros sur le chiffre d'affaires à fin septembre.

"Nous ne constatons pas de changement de rythme en Chine à ce stade", a souligné Axel Dumas lors d'une conférence téléphonique, en allusion aux craintes d'un ralentissement des ventes en Chine sur fond de tensions commerciales avec les Etats-Unis, qui ont chahuté en Bourse les valeurs du luxe ces dernières semaines.

"A moyen terme, malgré le renforcement des incertitudes économiques, géopolitiques et monétaires dans le monde", Hermès a "confirmé un objectif de progression du chiffre d'affaires à taux constants ambitieux".

En 2017, il avait battu tous les records avec notamment une rentabilité au plus haut, avec une marge opérationnelle s'établissant à 34,6 pour cent des ventes. Il avait également annoncé, au titre de l'exercice 2017, le versement d'un dividende "exceptionnel" de 5 euros, en sus du dividende ordinaire de 4,10 Euros. (AFP)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS