Hugo Boss : des résultats contrastés

La grande marque allemande a publié ce matin des résultats annuels en demi-teinte avec un bénéfice net de 212 millions d'euros, en baisse de 10 pour cent. Le résultat opérationnel a quant à lui reculé de 4 pour cent à 333 millions. Le chiffre d’affaires, déjà annoncé en janvier, a quant à lui progressé de 3 pour cent à 2,884 milliards.

Pour 2020, Hugo Boss table sur une croissance à taux constants de ses ventes plutôt plate, entre 0 et 2 pour cent, et sur un résultat opérationnel compris entre 320 et 350 millions.

Le groupe a prévenu que le coronavirus allait peser sur ses ventes. Près de la moitié des 150 points de vente en Chine, à Macao et à Hong Kong sont fermés depuis fin janvier. Hugo Boss espère une normalisation progressive de la situation à partir du second semestre.

L’Europe a bénéficié de la croissance des ventes sur de nombreux marchés clés, dont la Grande-Bretagne et la France. Globalement, les ventes en Europe ont progressé de 4 pour cent, hors effet de changes.

En revanche, la zone Amériques est plus difficile : - 7 pour cent, un recul dû à la baisse du tourisme tant que de la demande locale. Enfin, en 2019, les ventes en Asie-Pacifique ont augmenté, notamment porté par la Chine, de 5 pour cent.

« L’année 2019 a été riche en événements, a souligné Mark Langer, le CEO d’Hugo Boss. Nous avons renforcé nos offres personnalisées et considérablement développés nos activités en ligne ».

crédit : Hugo Boss

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS