Kering ne vendra pas Puma avant 2018

Kering ne vendra pas Puma. Du moins, pas pour l’instant. Le conglomérat de marques de luxe a dissipé les rumeurs sur la griffe sportive. François-Henri Pinault, le CEO du groupe, a d’ailleurs affirmé qu’il n’a aucune intention de vendre Puma à court terme.

Ces derniers mois, les rumeurs concernant la vente de l’équipementier sportif sont allées bon train. Pinault a signalé que les plans de Kering seraient de maintenir la participation majoritaire chez Puma au moins jusqu’en 2018, d’après le Financial Times.

En 2007, Kering prenait le contrôle de Puma dans le cadre d’une stratégie de diversification de son activité, au-delà du luxe, pour créer un pôle de marque. L’opération de rachat est évaluée à 5.300 millions d’euros

Les mauvais résultats de Puma ces dernières années pourraient avoir encouragé Kering à sonder sa vente. La marque allemande de mode sportive a gagné 42,1 pour cent de moins en 2015, enregistrant 37,1 millions d’euros. Malgré cela, le groupe a augmenté son chiffre d’affaires de 14 pour cent l’an dernier pour un total de 3.400 millions d’euros.

Photo : Puma website

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS