(publicité)
(publicité)
Le chinois Shandong Ruyi (SMCP) préparerait le rachat d’un nouveau groupe cette année

Shandong Ruyi Woolen Textile Group, un des plus importants groupes textiles en Chine, ayant racheté l’an dernier le groupe français SMCP (Sandro-Maje-Claudie Pierlot) pour 1 300 milliards d'euros et annoncé l’acquisition prochaine de la marque britannique Aquascutum, continue de renflouer son portefeuille.

Ce matin sur le salon Chic à Shanghai, le directeur marketing du groupe, Jero Feng, explique à FashionUnited l’évolution du groupe depuis sa création en 1972. Dédié au départ à la manufacture et au retail, Ruyi Group s’oriente depuis trois ans vers la technologie, le branding et l’internationalisation.

Le chinois Shandong Ruyi (SMCP) préparerait le rachat d’un nouveau groupe cette année

Actuellement propriétaire d’une quarantaine de labels, dont la marque italienne de costumes Nogara –la plus forte du groupe en terme de chiffre d’affaires avec un réseau de 200 points de vente en Chine-, ainsi que D’Urban et Simple Life, les deux griffes japonaises acquises quelques annees auparavant, Ruyi se veut une structure en constante évolution et son stand sur le salon, convertit en véritable musée combinant différentes créations artistiques, en témoigne.

« Nous allons continuer notre développement et allons racheter un nouveau groupe cette année, positionné dans le haut-de-gamme », explique Jero Feng, directeur marketing de Ruyi. À qui le tour de passer sous le pavillon chinois ?

Photos : Anne-Sophie Castro, Ruyi Group / Chic Shanghai 2017