Le e-commerce B2C en France progresse à 81,7 milliards d’euros

En 2018, le chiffre d'affaires e-commerce B2C dans l’Hexagone se situe a un peu moins de 82 milliards d'euros, soutenu par un taux de croissance de 14 pour cent selon le rapport publié par Ecommerce Europe en collaboration avec la FEVAD (Fédération du e-commerce et de la vente à distance). Au cours de l’année à venir, celle-ci devrait augmenter avec un chiffre d'affaires prévisionnel d'environ 93 milliards d'euros et un taux de croissance de 14,08 pour cent. Parmi les catégories d’acheteurs, ce sont les 35-49 ans qui arrivent en tête en faisant le plus d’achats en ligne, 27 pour cent contre 15 pour cent pour les 16-24 ans.

70 pour cent des consommateurs effectuent leurs achats directement sur les sites web, ce qui indique que les achats sur ordinateur sont plus fréquents. Les téléphones mobiles restent une étape essentielle du parcours client. Ils sont devenus un point de référence dans la recherche de produits et de services puisque 75 pour cent des consommateurs utilisent leur téléphone portable pour rechercher des informations avant de faire un achat.

Lorsqu'ils font leurs achats de l'autre côté de la frontière, les consommateurs français achètent principalement à partir de sites étrangers (42 pour cent) par rapport aux vendeurs étrangers sur les marchés français tels que Amazon, Cdiscount, eBay, etc (29 pour cent). Les achats auprès des «vendeurs du reste du monde (hors UE)» sont passés de 15 pour cent en 2016 à 17 pour cent en 2017, alors que les achats auprès des vendeurs nationaux ont diminué. De plus, la majorité des livraisons transfrontalières en 2017 proviennent de Chine (74 pour cent), suivies de près par les États-Unis (41 pour cent).

Photo: Pexels