Zurich - Les exportations horlogères suisses ont augmenté de 9,4 pour cent sur un an en janvier, à 1,8 milliard de francs (1,6 milliard d'euros), le nouveau coronavirus n'ayant pour l'instant pas encore eu d'impact, a annoncé jeudi la fédération horlogère suisse.

Les Etats-Unis, un marché clé

Sur les mois écoulé, les exportations horlogères suisses ont été portées par les Etats-Unis, où elles ont bondi de 15,2 pour cent, mais se sont également accrues de 6,9 pour cent vers la Chine, un marché clé pour les fabricants de montres suisses, selon les statistiques de la fédération horlogère.

Elles ont en revanche continué de dégringoler vers Hong Kong, chutant de 25% après avoir déjà reculé mois après mois depuis le début des manifestations qui secouent l'ancienne colonie britannique.

"L'année a bien commencé pour les exportations horlogères suisses, qui n'ont pas encore été affectées par l'épidémie de coronavirus en Chine", a commenté la fédération horlogère suisse dans un communiqué.

Les exportations horlogères font partie des indicateurs suivis par les analystes pour traquer les tendances dans le luxe. Mais il ne s'agit pas de ventes. Ces exportations donnent un décompte du nombre de pièces acheminées à l'étranger pour trouver leur place dans les stocks des boutiques de montres, faisant parfois ressortir un décalage entre les commandes passées par les détaillants et l'activité commerciale sur le mois.

En décembre, les exportations de montres vers la Chine avaient bondi de 49,4 pour cent en prévision des festivités pour le nouvel an chinois, soulevant rapidement des interrogations quant à un risque d'éventuel sur-stockage depuis l'épidémie de Covid-19 qui a paralysé le pays.

"Les exportations horlogères pour le mois de janvier sont massivement au-dessus des attentes", a réagi Patrik Schwendimann, analyste à la banque cantonale de Zurich, dans un commentaire boursier. "Mais l'effet fortement négatif du coronavirus sera visible à partir de février", a-t-il averti.

La Chine est le moteur de la croissance pour le secteur de l'horlogerie suisse, à la fois dans le pays mais aussi à Hong Kong et en Europe, où les touristes chinois viennent faire leurs achats de produits de luxe.

En janvier, les exportations horlogères se sont contractées de 13,9 pour cent vers le Royaume Uni mais ont augmenté sur les autres grands marchés européens, progressant de 4,4 pour cent vers l'Allemagne, de 23,7 pour cent vers la France et de 7,9 pour cent vers l'Italie. (AFP)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS