Paris - Le numéro un mondial du luxe LVMH bondissait de près de 7 pour cent à la Bourse de Paris vendredi lors des premiers échanges, porté par la publication de ses résultats du troisième trimestre la veille.

A 9H40 (7H40 GMT), le titre grimpait de 6,96 pour cent à 431,05 euros dans un marché en hausse de 1,48 pour cent. Le groupe a dépassé les attentes en limitant l’érosion de ses ventes générée par la pandémie de Covid-19 grâce à un bond de sa division Mode et Maroquinerie.

Le chiffre d’affaires n’est en recul que de 7 pour cent en données organiques, malgré le contexte économique, une performance car l’année 2019 qui sert de comparaison avait été record pour le leader du luxe.

La locomotive asiatique, notamment la Chine où la reprise économique est la plus avancée, a continué de porter les ventes. Cette publication “confirme notre impression d’un été solide pour les produits de luxe” a noté Luca Solca, analyste Luxe chez Bernstein.

C’est tout le secteur, poids lourd du CAC 40, qui bénéficiait de cet élan. Hermès grimpait de 3,94 pour cent, à 802,40 euros, et Kering de 3,56 pour cent, à 587 euros. Ces trois groupes affichent désormais des gains en Bourse depuis le 1er janvier, en dépit de la crise sanitaire. (AFP)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS