Les ventes aux Etats-Unis freinent Hugo Boss : le groupe publie un second trimestre légèrement décevant

Le groupe de prêt-à-porter de luxe a néanmoins vu son chiffre d’affaires global progresser de 2 pour cent à taux de changes constants, à 675 millions d’euros au second trimestre de son exercice en cours. Le bénéfice opérationnel a augmenté de 3 pour cent pour s’établir à 76 millions d’euros. Des résultats un peu en deçà aux attentes des analystes qui tablaient sur des ventes à 679 millions d’euros et un bénéfice opérationnel à 79 millions d’euros.

L’Amérique a vu ses ventes reculer de 3 pour cent. Le groupe invoque un « environnement toujours difficile ». En revanche, l’Asie-Pacifique affiche les meilleures performances, avec notamment une croissance à deux chiffres en Chine. Un partenariat a récemment été noué avec l’acteur canado-taïwanais Mark Chao, destiné à accroître la visibilité de Boss en Asie. La première étape prend la forme d’une capsule développée conjointement avec l’acteur, « Luxury Travel », lancée sur le marché en avril dernier.

Le Vieux Continent tire également la marque, avant tout grâce à la France (+ 6 pour cent) et le Royaume-Uni (+2 pour cent). En revanche le groupe a vu son chiffre d’affaires régresser de 5 pour cent sur son marché domestique, en Allemagne.

Sur base des résultats des six premiers mois de l’année, Hugo Boss revoit ses prévisions annuelles légèrement à la baisse et table désormais sur une croissance de 4 pour cent.

Le groupe continue par ailleurs de déployer de nouveaux axes stratégiques : avec l’introduction de « Boss Made For Me », Boss a élargi son offre de produits personnalisés. Un nouveau service, proposé dans une sélection de magasins en propre à Londres, Paris et Munich, qui permet aux clients de combiner au gré de leurs envies, tissus, doublure et boutons.

Autre chantier en cours, la rénovation du parc de magasins progresse. Au second trimestre, huit boutiques ont été remodelées selon le nouveau concept, dont les vitrines de Stockholm, Tokyo et Macao. Quarante villes dans le monde ont déjà adopté ce relooking.

Photo : Hugo Boss Facebook

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS