Longchamp quitte la Russie

Longchamp Russie, installée dans le pays depuis 2014, a été placée en liquidation judiciaire le 3 juillet dernier, a révélé le quotidien russe Kommersant. Elle conserve toutefois son e-commerce.

Via sa division russe, le maroquinier de luxe s’était développé sur le marché local en reprenant notamment les boutiques de ses franchisés à Moscou et Saint Petersbourg. La dynamique s’est poursuivie dans le pays, par exemple à Kazan. Mais la chute de la branche russe de Longchamp, qui a enregistré un chiffre d’affaires de 3, 2 millions d’euros pour une perte de 260 000 euros en 2019, a été précipité par la crise sanitaire. Récession générale de l’économie, diminution du pouvoir d’achats des hauts revenus, fermetures des boutiques et baisse de la consommation ont fortement impacté la marque, comme les autres griffes premium en Russie.

En outre le manque de touristes, qui assuraient environ 10 pour cent des achats, s’est durement fait sentir. Les difficultés de Longchamp ne sont pas uniquement propre au marché russe, puisque que la griffe de luxe a dû fermer récemment son flagship de Madrid, en Espagne.

Selon un récent rapport de Bain & Co, le marché du luxe, pourtant très résilient face aux crises économiques, devra affronter une réduction de près d’un tiers à l’échelle mondiale.

Crédit: Longchamp

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS