Sur le premier trimestre de son nouvel exercice, achevé le 5 janvier dernier, le distributeur britannique annonce des ventes en hausse de 4 pour cent à taux de changes constants. Cette progression a été tirée par l’augmentation des surfaces de vente qui a compensé partiellement le recul global des ventes, à périmètre identique.

Dans la zone euro, les ventes ont augmenté de 5 pour cent. Elles ont été particulièrement soutenues en France, en Belgique et en Italie. La performance s'est renforcée sur le deuxième marché de Primark, l'Espagne, mais la faiblesse de l'activité s'est poursuivie dans un marché allemand difficile. Quatre nouveaux magasins ont ouvert durant la période : à Toulouse, à Séville et Almeria, ainsi que dans le centre-ville de Berlin.

Au 5 janvier 2019, le géant de la fast fashion déploie un réseau mondial de 364 magasins, soit une surface de ventes de 1, 4 millions de mètres carrés (100 000 mètres carrés de plus que l’an dernier).

Primark prévoit d'ouvrir encore 800 000 mètres carrés de surface de vente au cours de cet exercice financier. L'ouverture du centre commercial American Dream dans le New jersey a été retardée et, par conséquent, le nouveau magasin Primark y ouvrira ses portes au cours du prochain exercice.Une nouvelle enseigne de 150 000 mètres carrés devrait ouvrir en avril à Birmingham, tandis qu'une première ouverture en Slovénie est prévue plus tard, toujours au cours de l'exercice.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS