Ralph Lauren : un quatrième trimestre 2018-2019 supérieur aux attentes

Le groupe de mode new-yorkais a en effet été porté par la hausse de la demande à l’international, à commencer par la Chine. Le chiffre d’affaires est revenu à 1,51 milliards de dollars (1, 3 milliards d’euros) sur la période du 1er janvier au 30 mars 2019, alors que les analystes attendaient 1,48 milliards. En devises constantes, la progression est de 1,2 pour cent. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 1,07 dollars, contre un consensus des analystes de 0,90 dollar. Le résultat d’exploitation, pour le quatrième de cette année fiscale s’inscrit à 28 millions de dollars, soit 25 millions d’euros. Sur l’ensemble de l’année fiscale, le chiffre d’affaires a augmenté de 2 pour cent pour s’établir à 6,3 milliards de dollars (5, 6 milliards d’euros).

Des résultats supérieurs aux attentes

Par zones géographiques, si l’Amérique du Nord est à la peine (- 7 pour cent, à 631, 6 millions d’euros), le Vieux Continent reste fidèle à la marque pionnière du preppy made in Usa : les ventes y ont progressé de 4 pour cent (11 pour cent en monnaies constantes), pour atteindre 388 millions d’euros sur la période. Le commerce de détail se porte bien, avec une hausse de 5 pour cent, tandis que les ventes en diffusion ont augmenté de 4 pour cent.

En Asie, enfin, le chiffre d’affaires progresse de 6 pour cent, à 243,5 millions d’euros. Les performances sont bonnes sur tous les marchés note le groupe, avec un boom de 30 pour cent à taux de changes constants en Chine continentale.

Les ventes en lignes ont par ailleurs progressé de 11 pour cent par au cours de l’exercice 2019, avec une la vigueur même dans toutes les régions du monde.

L’Asie en forte progression

Durant l’exercice 2019, le groupe a augmenté de 13 pour cent ses investissements en marketing, pour des campagnes de promotion de la marque et des défilés de mode dont le défilé du 50e anniversaire. L’expérience de mode immersive du Ralph Café dans le magasin phare de l’avenue Madison et la campagne « Family is Who You Love », lancée au quatrième trimestre font également partie du bilan.

Pour l’exercice fiscal 2020, le groupe américain vise un chiffre d’affaires en progression de 2 à 3 pour cent sur une base monétaire constante.

« Ce fut une année passionnante de progrès et d’apprentissage continu dans notre parcours. Nous sommes retournés à la croissance des revenus un an plus tôt que prévu, la vente au détail a été meilleure que ce à quoi nous nous attendions dans toutes les régions et tous les canaux de distribution, alors que nous continuions à rehausser l’image de la marque. Et nous avons connu un dynamisme particulier à l’international, lorsque nous avons investi dans les produits, le marketing et la distribution. A l’avenir, nous continuerons de placer le consommateur au centre de tout ce que nous faisons, d’élever et de dynamiser nos marques et de stimuler l’efficacité opérationnelle pour atteindre une croissance durable et à long terme et la création de valeur », a commenté Patrice Louvet, le pdg de Ralph Lauren, lors de la présentation de ces résultats.

photo : Ralph Lauren-Facebook

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS