(publicité)
(publicité)
Richemont: ventes 3T en hausse de 1 pour cent, freinées par les effets de changes

Richemont, le numéro deux mondial du luxe, a fait état jeudi d'une hausse de ses ventes de 1 pour cent sur les trois derniers mois de 2017, à 3,1 milliards d'euros, sur fond de repli en Europe et d'effets de changes importants.

Hors effets de change, son chiffre d'affaires a progressé de 7 pour cent, a précisé le groupe genevois dans un communiqué. Sur le troisième trimestre de son exercice 2017/2018 décalé, clos fin décembre, ses ventes en monnaies locales ont reculé de 1 pour cent sur le Vieux Continent, a indiqué le groupe genevois dans un communiqué.

La force de l'euro a pesé, a expliqué le groupe dont les ventes en Europe dépendent en partie des achats touristiques. De plus, la base de comparaison au Royaume-Uni, où les touristes asiatiques bénéficiaient de taux de change avantageux qui avaient dopé les achats, était élevée, a-t-il ajouté.

La zone Asie Pacifique a par contre de nouveau affiché une croissance à deux chiffres, bien qu'à un rythme moins marqué qu'au premier semestre, enregistrant une hausse de 11 pour cent en monnaies locales. Dans la zone Amériques, les ventes ont grimpé de 8 pour cent, sous l'impulsion de la joaillerie durant cette période qui englobe les fêtes de fin d'année.

Sur neuf mois, le chiffre d'affaires du groupe propriétaire notamment de la maison de joaillerie Cartier et des marques de montres Piaget, IWC et Jaeger-Lecoultre s'inscrit ainsi en hausse de 10 pour cent à taux de change constant et 7 pour cent une fois converti en euros.

En novembre, le groupe qui rivalise notamment avec le français LVMH avait fait état de résultats en très forte hausse pour le premier semestre, attestant d'un redémarrage en Asie après deux années difficiles pour les fabricants de montres suisses. (AFP)

Photo: Facebook/Chloé