• Home
  • Actualite
  • Business
  • SMCP revient au niveau d’avant crise

SMCP revient au niveau d’avant crise

By Odile Mopin

28 oct. 2021

Business

Fursac(Courtesy of DLX).

Avec un chiffre d’affaires de 271, 7 millions d’euros au troisième trimestre 2021, le groupe de mode poursuit son rattrapage par rapport à 2019. Au regard de ce dernier exercice du « monde d’avant », la baisse est insignifiante : un pour cent en données publiées. Par rapport au troisième trimestre 2020, les ventes ont augmenté de 8,4 pour cent à taux de change et périmètre constants.

Et pendant que la bagarre financière bat son plein entre l’actionnaire principal du groupe et ses créanciers, la croissance revient. Le dynamisme est patent en Chine Continentale (+15, 8 pour cent à données constantes), a annoncé ce mercredi le propriétaire de Sandro, Maje, Claudie Pierlot et De Fursac, malgré les résurgences locales du Covid « impactant la mobilité des personnes et le trafic en magasin ».

Les ventes en zone Amériques dépassent quant à elles leur niveau de 2019, les Etats-Unis continuant de surperformer (+15,2 pour cent versus 2019. Enfin, la France et la région EMEA reviennent progressivement leur niveau d’avant crise, soutenues par une forte consommation locale.

En ligne avec son positionnement haut de gamme, le groupe relève le succès de sa stratégie full price, qu’il continue aujourd’hui à mettre en œuvre avec une baisse moyenne du taux de remise de 5,5 points. SMCP s’est également lancé l’année dernière dans un plan d’optimisation de son réseau en France pour fermer son concept de boutique multimarques « Suite 341 », présentant une sélection des marques du groupe. Le concept n’a en en effet jamais été vraiment cohérent avec la stratégie du groupe qui veut marquer les ADN forts de chacune de ses marques Forts de ces résultats, se dit confiant dans sa capacité à atteindre un milliard d’euros de chiffre d’affaires pour 2021.