Soutenue par LVMH, la plateforme créée par Chris Morton lance sa version française

Après plusieurs années de prudence, les grands noms du luxe réfléchissent désormais tous azimuts aux moyens d’étendre leur présence en ligne. Cette réflexion se fait sans a priori et ne passe pas nécessairement par les sociétés qui ont bénéficié jusqu’à présent d’un quasi monopole dans le domaine de la recherche d’informations sur le net. C’est donc sans surprise qu’on apprenait en mai dernier la participation de LVMH à la nouvelle levée de fonds émanant de la plateforme Lyst qui se définit comme un moteur de recherche dédié aux amateurs de mode haut de gamme. Le montant de l’opération n’avait pas été communiqué mais les principaux observateurs s’étaient entendus pour estimer ce montant entre 50 et 100 millions de dollars. Bernard Arnault, pdg de LVMH, avait déja investi dans cette plateforme en 2015, mais par l’intermédiaire de sa holding familiale.

La plateforme a été créée en 2010 par Chris Morton (en photo). Ce diplômé de l’Université de Cambridge avait exercé durant plusieurs années comme investisseur chez Balderton Capital et Benchmark Capital, une société de capital-risque américaine responsable notamment du financement initial de nombreuses startups prospères telles que Dropbox, Uber ou Twitter. Ce professionnel réputé avait également été responsable du développement commercial de la division Energie & Materiaux de Qinetiq, l’un des principaux organismes européens de R&D technologique. Basée à Londres, Lyst réalise aujourd’hui 60 pour cent de son chiffre d’affaires aux Etats-Unis. La société s’était félicitée d’une conséquente augmentation de son chiffre d’affaires (+ 45 pour cent) en 2017 pour attendre 270 millions d’euros lors de son dernier exercice.

On savait depuis quelques mois que la plateforme prévoyait de se déployer en Europe et en Asie à très court terme. C’est chose faite désormais dans l’Hexagone puisque la société, dans un communiqué publié ce lundi, a annoncé le lancement ce jour de sa version française. « Lyst propose actuellement le catalogue le plus complet d’articles de prêt à porter et d’accessoires de luxe avec plus de 5 millions de produits issus de 5 800 marques et boutiques dont 4 Sèvres, Monniers Frères, Galeries Lafayette, Gucci, Vanessa Bruno, Acne Studio, Christian Louboutin, Maison Margiela, Moncler, indique le communiqué. Il est utilisé par plus de 70 millions de consommateurs dans plus de 120 pays à travers le monde ce qui en fait le leader des moteurs de recherche spécialisé dans la mode Premium. »

« Evaluer les habitudes des internautes en matière de mode »

La question que taraude nécessairement tout novice en la matière : quelle différence entre Lyst et un moteur de recherche tel que Google. Le communiqué fournit cette réponse : « Au-delà de la performance dans la recherche des produits, Lyst se distingue de ses concurrents par la production de data exclusives et dispose d’un grand nombre de données sur le marché de la mode mondiale qui constituent une source d’informations inestimable pour les annonceurs et les partenaires. Ian Rogers, Chief Digital Officer de LVMH - qui a intégré le Conseil d’administration de Lyst - explique quant à lui : « Dans les Maisons de LVMH, le e-commerce est en pleine croissance et représente un chiffre d’affaires de plusieurs milliards d’euros. Nous investissons dans de nombreux domaines du luxe en ligne. Avec sa vision d’une mode accessible qui ne demande qu’à être explorée et son potentiel de croissance exceptionnel, Lyst représente une opportunité unique pour notre entreprise. »

La levée de fonds à laquelle a participé LVMH vise à soutenir le déploiement permanent de Lyst sur de nouveaux marchés internationaux et à alimenter la croissance de l’entreprise, impulsée par ses équipes new-yorkaises et londoniennes. L’équipe scientifique continuera ainsi à étudier le « Machine Learning », la vision artificielle, l’intelligence artificielle pour améliorer les algorithmes de recherche et de personnalisation de la plateforme. « L’industrie de la mode est en pleine mutation, insiste Chris Morton. Grâce à la transformation numérique, Lyst a pu évaluer les habitudes des internautes en matière de mode - nous sommes aujourd’hui parmi les principaux pourvoyeurs de nouveaux clients pour nos partenaires du monde entier. À ce jour, notre réussite repose sur l’association d’une technologie de pointe et d’une grande expertise dans le domaine de la mode. »

Crédit photo: Lyst, dr

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS