• Home
  • Actualite
  • Business
  • Suisse : les exportations horlogères à un plus historique en 2022

Suisse : les exportations horlogères à un plus historique en 2022

By AFP

24 janv. 2023

Business

Montre au poignet. Pexel

Zurich - Les exportations horlogères suisses ont battu un nouveau record en 2022, grimpant de 11,4 pour cent par rapport à l'année précédente, à 24,8 milliards de francs suisses (24,7 milliards d'euros), malgré une nette décélération en décembre, annonce mardi la fédération horlogère suisse.

Elles battent ainsi leur précédent record de 2021 alors que le secteur avait connu un très vif rebond après le choc de la pandémie sur fond de très forte reprise de la demande pour les produits de luxe.

En décembre, elles ont toutefois connu un net ralentissement, plombées par la Chine. Durant le dernier mois de l'année, leur progression s'est limitée à 5,8 pour cent , soit un "rythme inférieur à la moyenne annuelle", précise la fédération horlogère dans un communiqué, soulignant qu'elles ont toutefois franchi la barre des 2 milliards de francs en décembre, "ce qui n'était encore jamais arrivé à cette période de l'année".

La baisse des exportations vers la Chine s'est encore accentuée, reculant de 22,5 pour cent en décembre après une baisse de 11,5 pour cent en novembre et de 18,1 pour cent en octobre. Elles ont toutefois augmenté sur les autres grands marchés à l'exception de Hong Kong, grimpant de 11,5 pour cent vers les Etats-Unis, de 26,2 pour cent vers Singapour, de 20,4 pour cent vers le Japon et de 14,8 pour cent en moyenne vers les marchés européens, a détaillé la fédération horlogère.

Après une chute de 21,8 pour cent en 2020 sous le choc de la pandémie, les exportations horlogères suisses avaient rebondi de 31,2 pour cent en 2021 grâce à la demande pour les produits de luxe aux Etats-Unis et dans les pays du Golfe, avant que la reprise ne s'étende à l'Europe en 2022 avec le retour des touristes qui viennent faire leurs emplettes à Londres, Paris ou Milan.

La semaine passée, le géant du luxe Richemont a cependant fait état d'une baisse des ventes de sa division horlogère sur les trois derniers mois de 2022 en raison de l'explosion des cas de Covid en Chine qui a pesé sur la fréquentation de ses boutiques mais aussi sur la disponibilité du personnel, l'obligeant à réduire les horaires d'ouverture ou à fermer temporairement des points de ventes.

Mardi, l'horloger Swatch Group a lui aussi fait état d'une nette baisse de ses ventes en Chine, en particulier en décembre avec l'envolée des infections depuis la levée des mesures sanitaires. (AFP)

HORLOGERIE