• Home
  • Actualite
  • Business
  • Suisse : les exportations horlogères chutent de 21,8 pour cent en 2020

Suisse : les exportations horlogères chutent de 21,8 pour cent en 2020

By AFP

28 janv. 2021

Business

Zurich - Les exportations horlogères suisses se sont contractées de 21,8 pour cent en 2020, à 17 milliards de francs suisses (15,8 milliards d’euros), a annoncé jeudi la fédération horlogère suisse, reculant sur tous les grands marchés à l’exception de la Chine.

Secoué par la crise sanitaire, le secteur de l’horlogerie a vu ses exportations dégringoler de 17,5 pour cent vers les Etats-Unis, de 36,9 pour cent vers Hong Kong et de 26,1 pour cent vers le Japon par rapport à l’année précédente, selon les relevés de la fédération horlogère.

Les fabricants de montres suisses ont également essuyé de fortes chutes en Europe, où ils réalisent habituellement une part importante de leurs ventes auprès de la clientèle touristique, avec un recul de 24,6 pour cent des exportations vers le Royaume-Uni, de 33,3 pour cent vers l’Italie et de 37,9 pour cent vers la France. Sur les dix plus grands marchés, seule la Chine s’est maintenue en terrain positif, avec une croissance des exportations sur un an de 20 pour cent.

Les fabricants de montres suisses ont été fortement secoués par la pandémie de Covid-19, entre les fermetures de boutiques liées aux mesures de confinements et restrictions sanitaires et l’effondrement du tourisme, dont dépend le secteur du luxe. En avril, les exportations horlogères suisses avaient enregistré une chute historique, dégringolant de 81,3 pour cent, et avaient continué de reculer fortement les mois suivants, leur érosion ralentissant ensuite progressivement à partir du mois d’août.

En décembre, la diminution s’est limitée à 2,5 pour cent par rapport à la même période l’année précédente, a détaillé la fédération horlogère, soit son plus faible repli depuis le début de la crise sanitaire.

Ce chiffre masque cependant d’importantes disparités, les exportations horlogères ayant bondi de 45,2 pour cent vers la Chine durant le dernier mois de l’année tout en continuant de reculer sur tous les autres grands marchés. La fédération horlogère a noté un “redressement régulier”, dans une tendance qui reste néanmoins “toujours nettement négative”, a-t-elle reconnu. (AFP)

Photo: Luxotheque.com