• Home
  • Actualite
  • Culture
  • Fendi expose son sac baguette pour célébrer les artisans locaux italiens

Fendi expose son sac baguette pour célébrer les artisans locaux italiens

By Herve Dewintre

29 oct. 2021

Culture

Durement éprouvée par la pandémie, l’Italie et ses savoir-faire sont exaltés par les maisons de luxe à l’instar de Fendi qui organise l’exposition Fendi Baguette « Hand in Hand » ouverte au public du 30 octobre au 28 novembre prochain à Rome.

Ils viennent de Vénétie, de Lombardie, de Sardaigne, du Piémont, des Pouilles, de la région des Marches en Italie centrale, de l’Ombrie, de la région de Molise sur la côte orientale du pays, de la province côtière de Consenza en Calabre, de la province du Latium, de Sicile, de la région des Abruzzes ou de la Basilicate, dans le sud de la péninsule. Chacun d’entre eux incarnent un savoir-faire et des compétences ancestrales, spécifiques à leur région. Ce sont les artisans choisis par Fendi pour incarner, main dans la main avec les artisans de la maison, au cœur d’une exposition qui se déroule depuis quelques jours au sein du Palazzo della Civilta Italiana, l’excellence et la diversité de l’artisanat italien.

« Une étape cruciale dans la préservation et la transmission de l’artisanat rare »

Articulée autour du fameux sac à main baguette, l’exposition met à l’honneur neuf ateliers différents : tous ont réinterprété cet accessoire iconique conçu par la directrice de la création Silvia Venturini Fendi en 1997. Transformé ainsi en objet d’art, chaque sac baguette, en édition limitée de 20 exemplaires, porte sur sa poche intérieur le nom et le lieu de l’atelier, ainsi que le logo doré « Fendi Hand in Hand ». La maison résume ainsi la finalité de l’exposition dans un communiqué : « Au delà de la création de produits artisanaux Fendi, ce projet établit un solide réseau de relations humaines et constitue une étape cruciale dans la préservation et la transmission de l’artisanat rare, de la créativité et du savoir-faire de ces artisans locaux à travers l’Italie. »

La multitude des savoir-faire présentés impressionne. Dans le village d’Ulassai situé sur l’ile de Sardaigne, la coopérative de femmes Su Marmuri, spécialisées dans le tissage à la main de fils de fibres naturelles ont créé un motif de bandes diagonales en noir et blanc pour le corps du Baguette. Au cœur de Venise, en Vénétie, les artisans jacquards Luigi Bevilacqua ont concu un riche motif floral en brocart – un velours de soie et de coton soprarizzo – demandant beaucoup de patience : seulement quelques centimètres de tissus sont produits par jour sur des métiers à tisser du XVIIIe siècle. Les artisans dentelliers de Dodino, basés dans le village de Nardo au cœur des Pouilles ont élaboré une dentelle chiacchierino qui donne l’impression de laisser s’épanouir des nuages floraux sur la surface du Baguette. Les exemples sont trop nombreux pour être cités.

L’ébauche de ce projet spécial remonte au défilé automne/hiver 2020-21 pour lequel Sylvia Venturini Fendi avait fait fabriquer un sac Baguette en cuir en Toscane par un artisan qui conçoit habituellement de petits articles de maroquinerie à la main, en petites quantités, selon une technique historique de Florence appelée cuoio artistico fiorentino. « L’atelier florentin Peroni, une entreprise familiale désormais dans sa troisième génération - fait tout lui-même, avec du cuir végétal, très naturel, et il n’y a pas de couture, il est juste collé, s’enthousiasme la directrice de la création. Mon objectif est maintenant d’explorer toutes les régions italiennes et de sélectionner les meilleurs artisans qui travaillent encore aujourd’hui, puis d’étendre le projet au monde entier. »

Crédit photo : Fendi