Quatre expositions mode à ne pas louper

Déjà ouvertes ou en passe d’être inaugurées, les expositions de la scène culturelle francophone offre cet été une belle sélection de thématiques ancrées dans la mode. Du Mucem à Marseille au Musée Mode & Dentelle à Bruxelles, le vêtement et les accessoires font l’objet d’analyses sociétales et historiques qui nous aident à mieux comprendre notre époque. Voici quatre expositions à ne pas louper.

« Gabrielle Chanel. Manifeste de mode » au Palais Galliera

Le 1er octobre 2020 s’ouvrira au Palais Galliera l'exposition « Gabrielle Chanel. Manifeste de mode ». La figure de Gabrielle Chanel est intemporelle, mais elle résonne aujourd’hui plus que jamais avec l’esprit du temps. Qui n’a pas envie de se plonger dans l’histoire de celle qui, pour la première fois, proposa aux femmes les coupes et matières sans chichi de la garde-robe masculine ?

L'exposition suit un parcours chronologique puis thématique, décryptant les codes de la maison : tailleur en tweed gansé, escarpin bicolore, sac matelassé 2.55, colorama Chanel (noir et beige mais aussi rouge, blanc et or). Elle s’étend sur près de 1 500 mètres carrées et occupe notamment les nouvelles galeries ouvertes en rez-de-jardin. Olivier Saillard, historien de la mode, a été chargé de sa direction artistique tandis que l’équipe de commissaires a réuni Miren Arzalluz, directrice du Palais Galliera Véronique Belloir, responsable de collection et des conservateurs du Palais Galliera.

Voir les images : Exposition : une plongée dans les archives de la maison Chanel

« Vêtements modèles » au Mucem

Au bord de la méditerranée, le Mucem accueille une exposition riche d'archives et d’inspirations. Sous le nom de « Vêtements modèles », le rendez-vous culturel décrypte quatre pièces de mode : le jogging, le débardeur, le kilt et l’espadrille. Leurs créations et diffusions sont racontées sous un angle sociétal, à travers les mots d’Isabelle Crampes, commissaire générale, et de Coline Zellal, commissaire associée.

Parmi les 200 objets et exposés, on retrouve du prêt-à-porter et de la haute couture, des sous-vêtement et une sélection de matériaux à toucher. A cet ensemble s'ajoutent des dessins, estampes, photographies (signées Raymond Depardon, Jacques Henri Lartigue, et Man Ray) films, clips et archives.

Voir les images :Les objets et vêtements de l'exposition « Vêtements modèles » du Mucem

« Playground : Le design des sneakers » à Bordeaux

C’est un sujet hautement fashion que se propose de mettre en scène le musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux. Sportive ou urbaine, la basket a foulé bien des terrains d’expressions depuis sa création au milieu du XIXe siècle. L'institution culturelle bordelaise consacre à la sneaker près de six mois d'exposition : du 20 juin 2020 au 10 janvier 2021.

Voir les images : Coup d'œil sur l'exposition bordelaise « Playground : Le design des sneakers »

« Masculinities » à Bruxelles

C'est une première en Belgique. Le Musée Mode & Dentelle consacre son exposition estivale à la mode masculine. Segment de la mode trop souvent délaissé dans les programmations culturelles, les vêtements pour homme occupent cet été l'actualité du musée bruxellois. Pour l'occasion, les organisateurs et conservateurs du musée ont choisi un angle audacieux.

Au-delà d’une célébration de la créativité, l'exposition questionne le sujet de la masculinité. « Le rôle attendu de l'homme dans la société évolue au cours du temps et est contesté en permanence », peut-on lire dans le communiqué de presse du musée. Baptisée « Masculinities » l’exposition risque bien de devenir l'événement culturel le plus attendu de l'été tant le sujet fait écho à l'air du temps et regorge encore de nombreuses pistes à explorer.

En savoir plus : « Masculinities » : l’exposition événement du Musée Mode & Dentelle

Crédit : Musée Mode & Dentelle. Off_white©catwalkpictures et Namachekor©catwalkpictures

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS