• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Au défilé Burberry à Londres, Daniel Lee explore de nouveaux codes

Au défilé Burberry à Londres, Daniel Lee explore de nouveaux codes

By AFP

loading...

Mode

Burberry, SS24. Credits: Launchmetrics spotlight.

Londres, 18 sept 2023 (AFP) - Le créateur anglais Daniel Lee a présenté lundi à Londres sa deuxième collection pour Burberry, avec de nouvelles variantes pour l'été du célèbre trench et toute une série de nouveaux accessoires, qui ont semblé séduire les célébrités venues en nombre.

Burberry, marque "So British" fondée en 1856, était la plus attendue de la Fashion Week de la capitale britannique. D'ailleurs, la station de métro Bond street dans le centre-ville a été renommée, sur les panneaux, "Burberry street" le temps de cet événement.

Comme pour son premier défilé en février, le directeur artistique Daniel Lee, 37 ans, a accueilli ses centaines d'invités sous une immense tente plantée dans un parc de Londres : un clin d'œil à ce goût qu'ont les Britanniques pour les activités extérieures - quelle que soit la météo ! -, ce qui est indissociable de l'identité de Burberry.

De nombreuses célébrités ont fait le déplacement : la chanteuse australienne Kylie Minogue, les actrices britanniques Jodie Comer, Rachel Weisz, l'athlète britannique, quadruple champion olympique, Mo Farah, le milieu de terrain d'Arsenal Bukayo Saka sans oublier les rappeurs Kano et Skepta.

Une fois ces stars installées, le défilé a pu commencer. Daniel Lee compare cette collection femme et homme à "une exploration de la légèreté, de la sensualité, de la beauté et de l'élégance". "Les codes de la marque évoluent", explique le créateur. De fait, le célèbre tartan se fait plus rare alors que d'autres imprimés s'installent sur les vêtements. Des bijoux et des chaînes sont dessinés sur des shorts, des robes, des chemises, des trenchs.

Les trenchs Burberry sur le show SS24. Credits: Launchmetrics spotlight.

Star indétrônable

En été 2024, le trench, star indétrônable de Burberry, se porte très large et se ceinture bas, sur les hanches. Daniel Lee ose le trench flashy, orangé, avec des bijoux imprimés, loin du modèle beige classique.

Des fraises et des cerises bleu roi apparaissent sur une combinaison blanche et sur une robe. D'énormes fleurs, comme celles que l'on trouve dans les prairies anglaises, recouvrent de longues robes. Les accessoires attirent aussi le regard. Daniel Lee, qui avait créé des sacs ayant connu un grand succès chez Bottega Veneta, où il exerçait avant Burberry, propose de nombreux nouveaux modèles.

Burberry SS24. Credits: Launchmetrics spotlight

Il tente aussi de nouvelles choses avec les chaussures, comme des mocassins à gros talon pour les femmes et des mules hautes avec le logo de la marque sur le côté, le grand cavalier que Daniel Lee a remis au goût du jour. Chez les hommes, les mocassins ont le bout carré. Après le défilé, des invités se sont retrouvés pour fêter l'arrivée de la première collection de Daniel Lee - celle présentée en février - en boutique, au magasin sur New Bond street, qui rouvre ses portes.

C'est l'occasion de voir si ses créations se vendent bien. Avant l'été, les résultats de la marque étaient très bons : Burberry a affiché une forte croissance, avec des ventes qui se sont envolées en Chine.

Avant Burberry, d'autres créateurs ont présenté leur collection lundi. Dans la matinée, la créatrice britannique et nigeriane Tolu Coker, qui bénéficie de l'initiative "NewGen", en soutien aux jeunes créateurs, a présenté une collection fortement influencée par ses deux identités. Le show a commencé avec une vidéo d'une cérémonie familiale à Londres après sa naissance. Puis ont défilé des mannequins, femmes et hommes, uniquement noirs.

Pour les femmes, elle a créé une collection très féminine et élégante, avec des coupes extrêmement travaillées, près du corps. Ses vêtements sont créatifs tout en étant faciles à porter. Pour les hommes, Dr. Martens aux pieds, le style est davantage streetwear.

La fashion Week de Londres se termine mardi, avec des défilés de créateurs ukrainiens accueillis dans la capitale britannique en raison de la guerre dans leur pays. Le monde de la mode se retrouvera ensuite à Milan et enfin à Paris. (AFP)

Burberry
LFW
SS24
WOMENSWEARCATWALKSEASON