Le groupe a réalisé sur les neuf premiers mois de l’exercice 2009, un chiffre d’affaires de 25,3 millions d’euros, en repli de 21% par rapport à la même période de l’exercice précédent.

L’activité Boutiques en propre, en recul de 8%, résiste mieux et enregistre un chiffre d’affaires de 8,3 millions d’euros. Au troisième trimestre 2009 la baisse des ventes ralentit et se limite à -4%.

Le troisième trimestre concrétise la tendance du carnet de commandes Automne-Hiver 2009 telle qu’annoncée en avril dernier (-28%) et reflète la grande prudence des clients face à la crise.

Pour la fin de l’année en cours, la griffe ne prévoit pas d’inversion de tendance significative et se prépare à ce que le contexte de marché actuel perdure jusqu’à la fin du premier semestre 2010. Ses maîtres-mots ? Une politique prudente et le maintien des efforts pour préserver ses fondamentaux économiques en poursuivant la réduction de ses dépenses opérationnelles et en temporisant ses investissements.

Avec 10,2 millions d’euros de capitaux propres et une trésorerie confortable de 3,2 millions d’euros (au 30 juin 2009), la situation financière du groupe reste pourtant solide.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS