• Home
  • Actualite
  • Mode
  • « Belda Llórens : les fils durables sur lesquels misent les grandes marques du secteur »

« Belda Llórens : les fils durables sur lesquels misent les grandes marques du secteur »

ACTUALITÉ SPONSORISÉE
By Sponsor

3 nov. 2020

Mode

L'entreprise Belda Lloréns, basée à Alicante (Espagne), s'engage en faveur de l'environnement depuis trois décennies déjà à travers la fabrication de fils durables. Aujourd’hui, plus que jamais, elle est remarquée au niveau européen par la grande qualité et la variété de ses fils et veut impulser une mode éco-responsable. Nous avons interviewé Paco Mataix, Partner & Business Development Manager, ainsi que Fabricio Mancebo, Creative & Strategic Brand Manager, pour en savoir plus sur leur produit phare, Ecolife Yarns, qui connaît un grand succès auprès des grandes compagnies de mode internationales.

Quelle est l’activité de Belda Lloréns ?

Belda Llorens est une entreprise familiale consacrée à la fabrication de fils Open end, avec plus de 65 années d'expérience dans le secteur.

Nous fabriquons depuis 30 ans des fils écologiques avec des matériaux recyclés. Au début, nous avons fait ce choix pour une question de compétitivité, car nous étions des pionniers dans l'utilisation de coton recyclé de couleur pour la fabrication de fils de qualité pour le secteur de lamode. Cela nous a permis de profiter de deux grands avantages et de faire des économies considérables : tout d’abord, il n’était plus nécessaire de teindre le coton, avec les économies que cela suppose d’un point de vue économique et environnemental. Et ensuite, nous avons utilisé des fibres recyclées, dont le coût est inférieur à celui des fibres de coton vierge. Pendant longtemps, nous n'avons pas mis en valeur l'utilisation de ces matières premières durables, car elle était associée à une image de fils de très mauvaise qualité et à des prix bas. Et notre priorité a toujours été très claire : la qualité. Cette dernière n'est pas négociable et nous avons toujours fabriqué des fils durables avec des paramètres de qualité comparables à ceux fabriqués avec le système conventionnel.

Qu’est-ce qu’ECOLIFE, exactement ?

Ecolife Yarns est notre étendard. C'est une marque que nous avons lancée il y a 5 ans pour mettre en valeur ce que nous faisons depuis 25 ans.

Il y a deux ans, nous avons consacré toute notre production et tous nos développements à positionner la marque au niveau international avec les fils durables offrant la plus grande variété, la plus grande palette de couleurs, la meilleure qualité et le meilleur service du marché. Notre objectif est de devenir la référence en matière de fils durables de qualité. Nous proposons des fils Ecoviscose, Coton Recyclé, Ecovero, BCI Cotton et Polyester Recyclé.

Que signifie le recyclage pour vous, au sens large du terme, et quelle est votre impact actuel sur la planète ?

Le recyclage et l’utilisation de matières premières durables font partie de notre ADN. Nous venons de publier le mémoire de durabilité de l’année 2019 et tous nos chiffres sont publics et audités par Aitex, l'un des principaux instituts textiles technologiques en Europe. Pour fournir un exemple, avec notre production de l’année 2019, nous avons évité la plantation et la collecte de coton sur une superficie équivalente à 13 fois la taille de New York, et en ce qui concerne l’eau, nous avons économisé l'équivalent de 2 800 piscines olympiques.

Quelle valeur ajoutée apporte l'innovation à votre structure ? En d'autres termes, qu'est-ce qui fait de Belda Lloréns une entreprise pionnière de fils innovants au niveau européen ?

Nous avons toujours eu une longueur d'avance sur nos concurrents en termes de nouveaux développements, d'investissement en innovation et d'utilisation de matières premières qui n'ont pas été traditionnellement utilisées dans le système open end. Nous travaillons avec des laines, lins, du tencel, fils fins, etc.

Sur quels marchés vos fils sont-ils distribués et à quel type d'entreprises de mode sont-ils destinés ?

Nous sommes présents sur la plupart des marchés européens, en Afrique du Nord, en Amérique latine et aux États-Unis, avec des entrepôts de distribution sur la côte est et ouest.

Nous travaillons avec tout type de compagnies. Pendant cette dernière étape, nous collaborons directement avec les grandes marques et les géants de la mode, ce qui nous satisfait, car notre travail et notre engagement en faveur de la durabilité sont devenus une réalité bien ancrée.

En ce qui concerne le prix, quelle est la position d’ECOLIFE par rapport aux fils traditionnels ?

Nos fils sont compétitifs et nous offrons beaucoup de valeur à nos clients grâce à notre Stock Service de plus de 1 700 références en stock de différentes couleurs et qualités.

Il est évident que nous ne pouvons pas égaler le prix des productions en Inde, au Pakistan ou en Chine... Notre produit est très différent. Nous travaillons beaucoup sur la pronta moda, où le stock-service est vital.

Quant à la durabilité et la consommation responsable, croyez-vous que les entreprises de mode réussissent à éduquer leur clientèle ? Comment est-il possible d’améliorer cet aspect ?

Je pense qu'il y a encore un long chemin à faire. Mais l’essentiel c’est que l'utilisateur final exige de plus en plus une mode durable, et il semble que c’est déjà une réalité.

 

La durabilité ne commence pas par le recyclage. Je ne me lasse pas de le répéter : elle commence par le design durable. C'est indispensable. Et nous devons surtout envisager la durabilité comme ce qu'elle est, une vision globale qui intervient dans la gestion de l'entreprise, qui contribue à la société et œuvre pour l'environnement.

Quel chiffre d'affaires représente ECOLIFE dans l'ensemble de votre activité ?

Cette année, la croissance est exponentielle et le boom s’est produit pendant et après le COVID19. Cela a été comme un accélérateur de particules pour le secteur textile qui s’est transformée à une vitesse vertigineuse vers une industrie pratiquement contrainte par le consommateur à être plus respectueuse de l'environnement et à agir différemment pour protéger notre la planète.

En 2019, les ventes de produits Ecolife représentaient 10 % et actuellement, nous en sommes à 45 % en Espagne, en Italie, au Portugal et aux États-Unis.

Quels projets d’expansion ou de développement avez-vous prévus pour l’avenir ?

Nous avons beaucoup de projets en marche ! C’est vrai que notre quotidien est passionnant.

Nous pouvons parler du fil de coton de couleur100 % durable et sans colorants que nous allons lancer, ou du nouveau Polyester Biodégradable. Nous travaillons déjà sur la traçabilité de nos fils et produits par le biais de la Blockchain, pour ainsi renforcer la confiance de nos clients et des utilisateurs finaux. Nous prévoyons une expansion sur les marchés asiatiques et avons déjà signé un accord de collaboration étroite avec une autre entreprise leader en termes de durabilité dans le domaine textile au niveau mondial : Texloop - Circular Systems.

Nous avons formé une équipe très puissante et nous misons sur l'avenir. Nous sommes en mouvement permanent et nous vous encourageons à rejoindre notre Mouvement Ecolife. « Be part of the change & Live the cycle of color » est notre devise !

Quel est votre objectif pour les prochaines années ?

Si nous suivons le chemin que nous sommes en train de tracer, nous serons certainement témoins d’une mode pleine de nos innovations et des labels ECOLIFE, qui sont une garantie de produits durables et de qualité. En somme, cela voudra dire que l'industrie textile aura vraiment abandonné le côté obscur.

Crédit photo : Belda Llórens