Le groupe de luxe italien a accusé une lourde perte nette de 40,5 millions d'euros (61,8 millions de francs) au premier semestre, contre un bénéfice net de 52,2 millions d'euros un an plus tôt. Bulgari annonce cependant avoir réduit de plus de moitié sa perte au deuxième trimestre et fait état d'une amélioration des ventes de ses boutiques le mois dernier.

Les ventes des 168 magasins monomarques du groupe affiche une légère progression de 3.3% (sans prendre en compte les effets de change) : "une tendance qui s'est améliorée davantage en juillet qu' au deuxième trimestre", selon Francesco Trapani, pdg du groupe Bulgari.

Quant au deuxième trimestre, le joaillier affiche un chiffre d'affaires de 218,3 millions d'euros, en recul de 20,5% à taux de change courants par rapport à un an plus tôt.

Bulgari a par ailleurs enregistré une perte opérationnelle de 32 millions, contre un bénéfice opérationnel de 50,9 millions lors de la période correspondante de 2008.

Son chiffre d'affaires a reculé de 21,7% à 396,4 millions d'euros. Par zones géographiques, les ventes se sont particulièrement effondrées aux États-Unis (-41,1%) et au Japon (-24%). En Italie, elles ont baissé de 16,2%.

"Il y a des bonnes perspectives en vue pour toutes les catégories de produits Bulgari, sauf l'horlogerie. On en a pas fini avec le déstockage des montres. Je crois que ça va durer jusqu'à la fin de l'année ", a précisé Francesco Trapani, pdg de Bulgari.

Le groupe a fermé trois boutiques depuis le début de l'année, et prévoit 10 à 12 fermetures supplémentaires d'ici l'été prochain.

Photo : Bulgari

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS