• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Burberry PE22 : Riccardo Tisci « bouscule les codes conventionnels » dans un défilé masculin d'un autre monde

Burberry PE22 : Riccardo Tisci « bouscule les codes conventionnels » dans un défilé masculin d'un autre monde

By Huw Hughes

25 juin 2021

Mode

« Cette présentation porte sur le pouvoir, la beauté de l’expression personnelle et sur l’évasion et l’idée de se rassembler pour célébrer notre créativité », a déclaré Riccardo Tisci, directeur de la création de Burberry, alors qu’il dévoilait mercredi la collection pour hommes PE22 de la marque de luxe britannique.

Les pièces ont été présentées au Millennium Mills aux Royal Victoria Docks, dans l’est de Londres, le deuxième jour de la Fashion Week parisienne. La collection cherchait à défier « les codes conventionnels et à célébrer la liberté d’expression» tout en s’appuyant sur «l’énergie de la musique et du mouvement ».

« Passeport universel »

Les mannequins ont traversé le décor sablonneux sur une bande sonore de musique transe, abrorant de faux piercing et des vestes et slips en cuir noir. Les pièces de tailleurs et les vêtements d’extérieur ont également été revisités par des silhouettes sans manches et des imprimés abstraits.

Le nom de la collection, « Universal Passport », était inscrit sur des t-shirts en maille sans manches et des chemises en coton.

« J’ai toujours été inspiré par la musique et par sa capacité à transporter votre esprit - la manière dont elle peut vous connecter avec des temps, des lieux et des personnes au-delà des frontières », déclare Tisci.

Il explique : « La musique a joué un grand rôle dans ma vie, comme une sorte de bande-son et d’énergie tout au long de ma jeunesse. Tant de souvenirs forgés à travers la musique me ramènent à une époque incroyable où je me découvrais - ma voix, mon identité, ma créativité - partageant mes expériences avec des amis et parfois même des inconnus rencontrés en cours de route ».

« C’était comme être dans un voyage universel, réuni par un sentiment collectif d’ouverture, d’acceptation et d’opportunité », déclare le directeur artistique. Il poursuit : « Je voulais que la collection capture cet esprit libre de la jeunesse et son attitude honnête et audacieuse, ce sens de l’expérimentation et de la fluidité. Il y a un fort sentiment d’unité mais aussi d’individualité - s’encourageant et s’élevant mutuellement pour s’exprimer librement. C’est une énergie très brute qui est contagieuse, excitante et pleine de vie. Comme un éveil ».

Cet article a initialement été publié sur FashionUnited.com. Il a été traduit et édité en français par Julia Garel.