La maison française de prêt-à-porter espère lever prochainement les fonds nécessaires au financement de son plan social, qui s'échelonne jusqu'à octobre 2010 et concerne une centaine de salariés sur 120.

Cette restructuration devrait permettre à Cacharel de renouer avec des résultats en équilibre en 2011, selon la direction.

Cacharel gardera en revanche le contrôle de la création, des défilés et de la communication.

Fondée en 1962, et pilotée depuis octobre dernier par Cédric Charlier, la maison confirme avoir signé ces derniers mois plusieurs licences, notamment sur les arts de la table avec un groupe coréen.


 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS