• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Celine entre dans une nouvelle ère avec Hedi Slimane

Celine entre dans une nouvelle ère avec Hedi Slimane

By Céline Vautard

24 sept. 2018

Mode |ZOOM

Logo et identité visuelle revus et it bag dévoilé, avant son premier défilé, le 28 septembre, le créateur fait monter la pression. Retour sur une personnalité hors norme qui s’apprête à proposer sa vision de la femme Celine.

Comme à son habitude, Hedi Slimane fait table rase du passé pour mieux nourrir l’attente autour de sa première collection qui sera présentée durant la Fashion Week de Paris, vendredi 28 septembre, à l'Hôtel des Invalides.

#CELINEBYHEDISLIMANE

Nommé directeur artistique en janvier 2018, suite au départ de Phoebe Philo, le créateur a depuis le 2 septembre dernier remis les compteurs de la maison parisienne (groupe LVMH) à zéro en effaçant le contenu Instagram de la griffe sous l’ère de sa prédécesseure. Premier élément revu et corrigé à la sauce Slimane, le logo a été repensé et dévoilé sur les réseaux sociaux sous un rideau doré. Out l’accent aigu, les lettres ont quant à elles étaient rapprochées, le tout dans « un souci de réduction et de pureté, à l’instar des collections des années 60 », explique le compte Instagram officiel dont la mention « Paris », très présente historiquement, ne figurera pas sur les campagnes mais plutôt sur les packagings et les étiquettes des nouvelles collections. Déjà chez Yves Saint Laurent, où Hedi Slimane fut directeur artistique de 2012 à 2016, le logo changea pour devenir Saint Laurent Paris et ainsi « revenir à l’essence de la maison ». Une évolution alors saluée par Pierre Bergé mais qui fit aussi débat dans le milieu de la mode. Faut-il toucher à un nom sacré de la mode ?

Une esthétique rock

Enfin, le 3 septembre dernier, c’est l’apparition du premier visuel Celine officiel. En noir et blanc, celui-ci reprend les codes qui font le style du designer. Une femme de dos, empreinte de mystère (à l’image du directeur artistique de Céline qui se montre rarement), une coupe au carré, un port de tête altier et surtout une veste brodée de longs sequins évoquant les soirées rock des années 60. Depuis, de nouvelles images sont apparues dévoilant le nouvel univers de la griffe. Jeune, rock, à fleur de peau, celui-ci est le reflet de la patte Hedi Slimane. D’ailleurs, la photographie est la seconde passion qui le nourrit et auquel il se consacre depuis son départ de Saint Laurent en 2016. Adieu donc le style épuré et chic de Phoebe Philo, la nouvelle femme Celine 2019 s’annonce très différente. Déjà, la chanteuse Lady Gaga, proche du créateur, a le privilège de posséder le tout premier sac Celine dessiné par Hedi Slimane. Une primeur qui n’est pas du goût de tout le monde au sein de la maison de luxe française. Un choix qui dérange et montre bien que Celine est en train d’écrire une nouvelle page de son histoire.

Un créateur tout-puissant

Celui qui a plus que doublé le résultat opérationnel courant de Saint Laurent Paris lors de son contrat (en 2012, la marque engrangeait près de 472,8 millions d’euros de chiffre d’affaires pour atteindre les 973,5 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015) laisse espérer d’énormes progressions chez Celine où le tapis rouge lui a été déroulé. Resté en contact avec Bernard Arnault, depuis son passage chez Dior Homme (2000-2007), le PDG du groupe LVMH a tout de suite pensé à Hedi Slimane après le départ de Phoebe Philo acceptant même sa condition sine qua non de pouvoir continuer à vivre à Los Angeles. Mieux, le créateur superstar se voit attribuer le titre de directeur de la création artistique et de l’image « sur l’ensemble de la maison qu’il étendra à la mode masculine, à la couture et aux parfums », indiquait le communiqué du 21 janvier dernier lors de sa nomination.

Autant dire des responsabilités très élargies des attributions habituelles d’un directeur artistique (de fait, chez Saint Laurent Paris, qui appartient au rival Kering, l’activité parfums et beauté est aux mains de L’Oréal). Mais Hedi Slimane est-il tout le monde ? Alors que Celine a bénéficié d’une relance exceptionnelle sous l’ère Phoebe Philo, elle promet avec son nouveau D.A de dépasser des sommets. Récemment, Bernard Arnault confiait au magazine Challenges : « Celine, c’est à peu près 1 milliard de chiffre d’affaires. Avec Hedi Slimane, j’espère arriver entre 2 et 3 milliards, pour en faire une des premières marques du monde. »

Photos : CELINE
CELINE
Hedi Slimane
LVMH
Phoebe Philo