Comment les commandes de Vivienne Westwood ont permis de sortir 2 600 personnes de la pauvreté

Vivienne Westwood a immédiatement été séduit par Artisan Fashion. C’était en 2010. Personne ne parlait sérieusement de développement durable ni de sustainable à l’époque. Pourtant, la créatrice britannique comprend d’emblée l’immense potentiel de cette organisation sociale, fondée en 2007. C’est en effet la première fois qu’une entreprise de production s’employait à unir l’impact social traçable avec la créativité et la capacité de production locale tout en proposant de mettre en relation les artisans kenyans avec des marques de luxe réputées à travers le monde.

Une décennie plus tard, la créatrice ne regrette pas d’avoir choisi de collaborer avec cette organisation révolutionnaire qui est soutenue par l’Ethical Initiative du Centre de commerce international : une agence conjointe des Nations unies et de l’Organisation mondiale du commerce. Le bilan est éloquent : cette association – précise la maison anglaise – a facilité les collaborations avec les artisans locaux, d'abord dans le bidonville de Kibera, et maintenant au Kenya, au Népal, au Burkina Faso et au Mali. Un flux de travail régulier et durable.

« Nous avons rejoint le projet en 2010, en fabriquant des sacs en Afrique, en formant et en améliorant les compétences grâce à un travail valorisant, indique la créatrice. Nous avons commencé en 2010 avec un projet pilote de 30 personnes. Aujourd'hui, en 2020, il y en a 2 600, ce qui permet de sortir les gens de la pauvreté. L'objectif est de fabriquer des produits artisanaux de qualité et de mettre en place un réseau mondial d'artisans hautement qualifiés. Les produits artisanaux sur mesure sont très à la mode. Je tiens vraiment à remercier l'Initiative de la mode éthique et l'équipe en Afrique. Cela a été, et est toujours, une expérience si gratifiante de connaître les opportunités que nous sommes capables de donner aux gens. Et les sacs que nous fabriquons en Afrique sont toujours mes préférés ! »

Comment les commandes de Vivienne Westwood ont permis de sortir 2 600 personnes de la pauvreté

Un engagement durable basé sur l’apprentissage mutuel et le partage d’expérience

Un enthousiasme partagé par Simone Cipriani qui préside l’ITC Ethical Fashion Initiative, le programme phare du Centre du commerce international : « Bien avant que la durabilité ne devienne un mot à la mode, Vivienne - une visionnaire et une innovatrice - a réalisé que l'exploration de nouvelles méthodes de fabrication dans le domaine de la mode était une nécessité. Sa collaboration avec l'EFI n'a pas été une campagne de marketing ponctuelle, mais un engagement durable basé sur l'apprentissage mutuel et le partage d'expérience. Selon nos évaluations sur le terrain, les commandes de Vivienne Westwood ont fourni du travail à plus de 2 600 personnes, et ont eu un impact positif direct sur plus de 10 000 personnes de leurs communautés respectives. Dix années consécutives de création d'emplois et de rémunération équitable des artisans, et une solide contribution Objectifs de Développement Durable (Sustainable Development Goals) des Nations Unies ; il y a de quoi se réjouir ! »

Dans le détail, au cours des dix dernières années, Artisan Fashion au Kenya a engagé 28 groupes d'artisans et a employé plus de 2 600 artisans en leur offrant un travail intéressant et un salaire équitable, dont 78 pour cent sont des femmes. Au Kenya, Vivienne Westwood a travaillé avec diverses compétences et matériaux tels que le travail des métaux à partir de ferraille, la sérigraphie, les voiles de boutres recyclées, et bien d'autres encore. Grâce à Artisan Fashion, des communautés d'artisans au Népal (tissage du cachemire), au Burkina Faso (tissage du coton) et au Mali (teintures naturelles) ont également pu obtenir un travail digne ayant un impact direct sur leurs moyens de subsistance. Le projet a également permis à de nombreuses populations rurales, engagées par EFI, qui dépendaient auparavant de la vente de charbon de bois et de bois de chauffage, ce qui a une conséquence directe sur l'environnement, de subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs proches grâce au programme sans avoir à épuiser leurs ressources naturelles.

Comment les commandes de Vivienne Westwood ont permis de sortir 2 600 personnes de la pauvreté

Pour marquer cette étape, un tote bag et un bob en édition limitée ont été confectionnés par les artisans du Kenya, chaque pièce étant sérigraphiée à la main avec le manifeste de l'art et de la culture de Westwood, Mirror the World. Le graphique représente des colombes et des cœurs en blanc, sur une toile 100 pour 100 coton Est-Africain d'un rouge vif, et est complété par un timbre postal spécial Westwood pour le 10e anniversaire. Les tote bag (155 euros) and les bobs (165 euros) édition spéciale des 10 ans seront disponibles exclusivement dans les boutiques Vivienne Westwood, à Londres et dans les magasins régionaux du Royaume-Uni, à New York, Los Angeles, Paris et Milan, ainsi que dans les flagship stores au Japon, à Taiwan, à Hong Kong, en Corée du Sud, ainsi que sur le site de la marque.

Crédit photo : Vivienne Westwood

 

Related Products

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS