• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Comment Primark compte atteindre l’objectif d’une utilisation à 100 pour cent de coton durable ?

Comment Primark compte atteindre l’objectif d’une utilisation à 100 pour cent de coton durable ?

By Danielle Wightman-Stone

30 août 2019

Mode

Le détaillant de fast fashion Primark a annoncé une multiplication par cinq du nombre d’agriculteurs inscrits à son programme de coton durable. Celui-ci forme les producteurs de coton aux méthodes agricoles respectueuses de l'environnement, dans l’objectif d’une utilisation à 100 pour cent de coton durable dans toutes les catégories de produits vendus par Primark.

La chaîne de prêt-à-porter continue ainsi d'améliorer ses références en matière de développement durable en annonçant ainsi que 160 000 producteurs de coton indépendants seront formés aux méthodes de production durables dans trois de ses principaux pays fournisseurs, à savoir l'Inde, le Pakistan et la Chine, d'ici la fin de 2022.

L’expansion en Chine marque une étape importante dans l’engagement continu du détaillant à minimiser son impact sur l’environnement. Le le projet enseigne aux agriculteurs les techniques agricoles les plus appropriées pour leurs terres, notamment la sélection des semences, la terre, l’eau, les pesticides, la cueillette, la qualité de la fibre, le classement et le stockage du coton récolté.

Katharine Stewart, directrice du commerce éthique et de la durabilité de l'environnement, a déclaré à FashionUnited lors d'un entretien téléphonique : « L'ambition de Primark est de parvenir à un coton 100 pour cent durable. Nous allons aussi vite que possible pour passer d’un coton “conventionnel” à un coton équitable, et ce projet grandit jour après jour. Dès que nous pourrons avoir plus de coton, nous l’incluerons dans de nouveaux produits. »

« En étendant le programme à un autre grand pays producteur de coton, nous pourrons offrir à nos clients encore plus de produits fabriqués à partir de coton durable - sans aucun coût supplémentaire - fidèle au prix Primark que nos clients connaissent et aiment. »

Primark va former 160 000 producteurs de coton à la durabilité, dans le cadre de l'initiative lancée en Chine

L’initiative, lancée en 2013, visait à permettre à Primark non seulement d’intégrer davantage de coton durable dans sa chaîne d’approvisionnement, mais aussi d’offrir une transparence et de donner à ses clients une « confiance totale » à l’égard de l’origine de son coton. Katharine Stewart précise que la matière peut-être « retracées de la ferme au magasin, jusqu'aux clients de Primark et jusqu’à la région où le coton a été cultivé ».

Le coton a été choisi comme le principal point d’un stratégie durable, car il s'agit de la principale fibre naturelle utilisée dans la fabrication de nombreux produits Primark, allant des pyjamas aux t-shirts en passant par les jeans, les vêtements, les draps et les serviettes. Le coton durable a déjà commencé à être utilisé dans les pyjamas pour femmes, 14 millions d’articles vendus depuis 2017.

Katharine Stewart a ajouté : « La demande de nos clients est en augmentation ». Ils veulent du coton durable mais sans un prix plus élevé. Tous nos produits à base de coton durable ont le même prix que s'ils étaient fabriqués avec du coton conventionnel, ce programme se négocie au même prix que le coton conventionnel. Former les agriculteurs a un coût, mais nous le finançons. »

Le prix de départ du pyjama en coton durable de Primark est de 6 livres (environ 6,61 euros), celui du denim pour femme est de 15 livres (environ 16,55 euros) et celui des articles ménagers comme les serviettes de bain et les couettes en coton, à partir de 3,50 livres (environ 3,86 euros).

La Chine, un site d’approvisionnement clé pour Primark

L'expansion en Chine, l'un des plus grands pays producteurs de coton au monde et un site d'approvisionnement clé pour Primark, signifie que le détaillant de fast fashion se rapproche de son ambition à long terme d'utiliser 100 pour cent de coton issu de sources durables. dans toute sa gamme de produits.

L’initiative est gérée en partenariat avec les experts agricoles de CottonConnect, ainsi qu’avec des partenariats mis en œuvre avec la coopérative Heping Cotton Farmers’ Cooperative, laquelle ajoutera au programme plus de 80 000 producteurs de coton indépendants en Chine. De plus, les agriculteurs et les agricultrices seront également inscrits aux programmes existants de Primark en Inde et au Pakistan, ce qui signifie donc qu’en 2022, plus de 160 000 agriculteurs disposeront des connaissances et des moyens nécessaires pour cultiver le coton en utilisant des méthodes de culture plus naturelles.

Alison Ward, directrice générale de CottonConnect, a déclaré dans un communiqué : « Nous sommes ravis de poursuivre notre travail avec Primark dans le cadre de ce programme de premier plan destiné à former davantage de producteurs de coton dans le secteur agricole durable. Non seulement nous changeons matériellement la vie des agriculteurs et de leurs familles dans les communautés rurales cotonnières, mais en travaillant en étroite collaboration avec Primark et leurs partenaires de la chaîne d'approvisionnement, nous avons été en mesure de retracer le coton de la ferme aux produits - un défi important vers une transparence accrue de la chaîne d’approvisionnement. »

Créée à Dublin en 1969, Primark emploie 75 000 personnes et exploite 373 magasins, représentant plus de 15 millions de mètres carrés d'espace de vente, dans 12 pays, dont l'Irlande, le Royaume-Uni, l'Espagne, le Portugal, l'Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique, l'Autriche, La France, les États-Unis, l'Italie et la Slovénie où il a ouvert son premier navire amiral en juin.

Photos : Primark

Cet article a été écrit pour FashionUnited.com. Il a été traduit et édité en français par Julia Garel.