A l'occasion de la Fashion Week parisienne, Emmanuel et Brigitte Macron ont reçu lundi soir à l'Elysée une centaine de stylistes français et étrangers dont des stars mondiales, afin de valoriser la place de Paris pour la création.

A la table présidentielle se trouvaient la rédactrice en chef de l'édition américaine du magazine Vogue Anna Wintour, Haider Ackermann, Jean-Paul Gaultier, l'Italienne Maria Grazia Chiuri, la Britannique Sarah Burton, l'Américain Thom Browne et le Libanais Élie Saab. Parmi les convives figuraient aussi Sidney Toledano, l'ex-PDG de Dior, agnès b., Isabelle Marrant, Iris van Herpen et Inès de la Fressange, selon une journaliste sur place.

Autres grands noms de la soirée, Bruno Pavlovsky de Chanel, Alber Elbaz, Stella McCartney, Jean-Charles de Castelbajac, Rabih Kayrouz ou encore Christian Louboutin et Simon Porte Jacquemus, dont le défilé lundi dernier a donné le coup d'envoi de la Fashion Week parisienne.

En revanche Karl Lagerfeld et Nicolas Ghesquière, le styliste de Vuitton auteur de nombreuses tenues de Brigitte Macron, étaient absents pour cause de défilé le lendemain. Très applaudi, le couple Macron a accueilli ses invités, lui en costume et cravate marine, elle en ensemble Vuitton, veste à basque bleue, blanche et argentée sur un legging noir.

"Je voulais en cette semaine de la Fashion Week que vous puissiez être présents", leur a déclaré Emmanuel Macron. "C'est une semaine où le monde entier est à Paris et l'excellence se donne à voir. (...). Il était très important qu'il puisse y avoir cette reconnaissance officielle, ce lieu de la République qui honore des talents du monde entier et une douzaine de créateurs qui ont choisi Paris".

"Ce qui caractérise la France c'est de porter des valeurs en rapport à la beauté, à l'intelligence. Vous avoir ici fait partie du projet que nous avons pour la France", a-t-il poursuivi. "Il y a quelque semaines nous accueillions à Versailles des hommes et des femmes d'affaire, avec ce slogan 'Choose France'. C'est la même chose que je veux dire à celles et ceux qui créent : choisissez la France", leur a-t-il lancé.

"J'ai besoin qu'il y ait de jeunes Français et Européens qui rêvent en regardant ce que vous faites", a-t-il ajouté en anglais. "Je ne pourrais pas vous recevoir sans rendre hommage à mon épouse Brigitte qui défend la haute couture française et qui a une très grande admiration pour le travail que vous faites", a-t-il poursuivi, laissant la parole à son épouse.

"La première fois que je suis descendue d'un avion, la première chose que l'on m'a demandé c'est ce que je portais. Et maintenant systématiquement, je voyage avec vous et vous m'aidez énormément. Je n'entends parler que de vous, de l'excellence française que vous représentez", a-t-elle déclaré, avant de rendre hommage à "Azzedine" Alaia, le styliste franco-tunisien décédé en novembre. Dans la même veine, le chef de l'Etat avait reçu en septembre quelque 180 chefs étoilés à déjeuner pour rendre hommage à la gastronomie française. (AFP)