Le groupe allemand de prêt-à-porter se contente d'une reprise de son activité fin 2009, et reste optimiste pour 2010. Le groupe a terminé l'année 2009, "l'une des plus éprouvantes pour l'ensemble du secteur et pour Hugo Boss", selon le pdg Claus-Dietrich Lahrs cité dans un communiqué, sur une baisse de 7 pour cent de son chiffre d'affaires par rapport à 2008, à 1,56 milliard d'euros, selon des chiffres préliminaires.

Mais le quatrième trimestre a vu "de premiers signes positifs", avec une très légère hausse des ventes sur un an, là où le trimestre précédent elles s'affichaient encore en baisse de 16 pour cent.

La griffe, qui a dégagé un bénéfice net annuel de 104 millions d'euros en recul de 7 pour cent, affirme pourtant avoir profité de la crise pour renforcer sa position.

Hugo Boss s'est profondément réorganisée avec une restructuration qui a notamment vu la fermeture des boutiques les moins rentables et l'ouverture de nouvelles boutiques dans les pays émergents, en particulier en Chine.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS