Selon une étude publiée début octobre par le Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Credoc),

Internet est devenu le premier mode de vente à distance en France, utilisé par 55% de la population sur les douze derniers mois. La vente par courrier est encore utilisée par 44% des Français tandis que celle par téléphone réalise 27% de parts de marché. L'achat en ligne s'est en effet démocratisé.

 Si le e-commerce était prisé des jeunes cadres parisiens début 2000 à la recherche de produits high tech, il est devenu plus grand public, avec une offre élargie, selon une récente étude de Médiamétrie réalisée pour la Fevad. Selon l'Institut français de la mode, les ventes de vêtement en ligne représentaient au premier semestre 4,5% de l'ensemble des dépenses d'habillement des Français, contre 3,8% un an plus tôt. Avec le développement de la vente en ligne dans des secteurs traditionnels, comme l'habillement, "le poids relatif des spécialistes historiques des catalogues va continuer à s'effriter au profit des autres acteurs" du secteur, juge de son côté l'IFM.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS