L'évolution de l'état d'esprit des entrepreneurs face au coronavirus

Les consommateurs et les créatifs ne sont pas les seuls à avoir subi un changement radical de mentalité, les entreprises ont également dû s'adapter, non seulement aux demandes très différentes des consommateurs, mais aussi aux défis réels posés par la pandémie. Face aux difficultés à venir, les anciennes façons de faire du business ne seront plus efficaces et ne permettront plus de s'engager auprès des consommateurs. Pour survivre, les entreprises devront réévaluer leurs structures et désengorger leurs organisations afin de maximiser leurs ressources limitées.

Trendstop invite les lecteurs de FashionUnited à découvrir les façons dont les business models devront s'adapter pour survivre et prospérer dans un marché post-COVID.

Direct to Consumer

Alors que les marques cherchent à mettre en place de nouveaux systèmes de résilience pour gérer l’évolution de la demande, on assistera à une accélération de la compression et de la rationalisation de la chaîne de distribution et à une augmentation de la connexion avec le consommateur final. La suppression des maillons inutiles de la chaîne permet de compenser l'augmentation des coûts de fabrication et la compression des marges, les « intermédiaires » devenant soit redondants soit réduits au minimum.

L'évolution de l'état d'esprit des entrepreneurs face au coronavirus

Une première approche digitale

Les marques et les entreprises se concentrent sur la mise en place d'approches numériques efficaces, car beaucoup d'entre elles ont acquis de nouveaux publics exclusivement numériques pendant la période de fermeture. Nécessitant une refonte rapide de leurs business models, de nombreux PDG affirment que le Direct to Consumer a été soit leur planche de salut, soit leur plus grand regret dans les cas où il y a eu un manque d'investissement et que l'amélioration du Direct to Consumer sera, à l’avenir, la clé du succès des entreprises.

L'évolution de l'état d'esprit des entrepreneurs face au coronavirus

Les magasins physiques

Les marques de luxe et de grande distribution cherchent à réduire les « dispersions » et à rationaliser leurs activités. Les magasins physiques seront toujours d'actualité, mais ces modèles doivent être revus en profondeur et rapidement. Grâce à un investissement accru dans les plateformes en ligne, les magasins physiques pourraient devenir des vitrines ou des points de commande et de collecte de produits afin de maintenir leur utilité dans un climat de distanciation sociale.

L'évolution de l'état d'esprit des entrepreneurs face au coronavirus

Offre Exclusive

Les lecteurs de FashionUnited peuvent obtenir un accès gratuit au Trendstop's SS20 Early Concept Theme, Under Construction. Il suffit de cliquer ici pour recevoir votre rapport gratuit.

L'évolution de l'état d'esprit des entrepreneurs face au coronavirus

Trendstop.com est l'une des principales agences mondiales de prévisions de tendances pour les professionnels de la mode et de la création, réputée pour ses analyses et prévisions de tendances perspicaces. Parmi ses clients figurent H&M, Primark, Forever 21, Zalando, Geox, Evisu, Hugo Boss, L'Oréal et MTV.

Crédit : Trendstop

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS