Après trois trimestres de baisse, le leader mondial des cosmétiques affiche un chiffre d'affaires en ligne avec les attentes au troisieme trimestre, soit 13,004 milliards d'euros (en hausse de +0,7 %). La croissance à taux de change constants ressort à +0,5 %.

Commentant ces chiffres, Monsieur Jean-Paul AGON, Directeur Général de L'Oréal, a indiqué : « Malgré un marché qui reste difficile, la reprise de la croissance de l’activité cosmétique au 3ème trimestre est très encourageante et vient confirmer l’amélioration graduelle des ventes que nous avions annoncée.

La zone reste du monde accélère sa croissance grâce à son expansion rapide en Asie, en Inde et en Amérique latine. Les nouveaux marchés, et notamment les pays du BRIMC, jouent leur rôle de relais de croissance et nous continuons à y conquérir des positions stratégiques.

La mise en œuvre de nos 5 orientations stratégiques ainsi qu’un plan soutenu d’initiatives et de moyens moteurs au 4ème trimestre nous rendent confiants dans la poursuite de l’amélioration des ventes. »

La Division Produits de Luxe est à -10,6 % à données comparables à fin septembre, et à +0,9 % en publié avec la consolidation d’YSL Beauté. La division conforte ses parts de marché au cours du 3ème trimestre, tout particulièrement en soins du visage grâce à une stratégie fondée sur l’innovation, l’accessibilité, et l’accélération de la mondialisation. Elle bénéficie aussi d’un moindre effet déstockage dans la distribution. Cependant le marché des parfums reste difficile.

Giorgio Armani déploie son nouveau parfum Idole ainsi que le mascara Eyes to Kill et le Rouge d’Armani. Après avoir repris l’initiative dans les parfums masculins avec La Nuit de L’Homme, Yves Saint Laurent vient de lancer Parisienne avec de très bons premiers résultats, par exemple n°1 en France en septembre.

Par ailleurs, les lancements récents des parfums féminins Eau Mega de Viktor & Rolf, Scarlett de Cacharel ainsi que la réussite de Diesel Only The Brave, lancé au printemps, consolident les positions de la division sur la catégorie.

La division est principalement tirée au 3ème trimestre par le retour à la croissance de la zone Reste du monde, en particulier avec une forte accélération en Asie où elle réalise de belles performances en soin de la peau, et où l’activité Travel Retail revient en croissance. Les marchés de la Russie et des pays du Golfe restent fortement négatifs.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS